Téléfilm Canada financera plus de 50 films chaque année dans le cadre du Programme de production à microbudget.

Téléfilm Canada accroît son soutien à la relève

Téléfilm Canada financera plus de 50 films chaque année dans le cadre du Programme de production à microbudget, ce qui représente plus du double du nombre de projets de la relève financés jusqu’ici.

Téléfilm, qui célèbre cette année son 50e anniversaire, accordera aussi un « financement automatique » à la deuxième œuvre de cinéastes dont le premier film aura été « récompensé sur la scène internationale ».

Ces nouvelles mesures s’inscrivent dans le cadre de changements apportés au Programme de production à microbudget, soutenu par le Fonds des talents depuis sa création il y a cinq ans. Ce programme s’appellera désormais Talents en vue.

Téléfilm a aussi annoncé que les réalisateurs d’un court métrage « ayant obtenu un prix dans un festival international sélectionné » auront désormais accès automatiquement à du financement pour produire leur premier long métrage par le biais du programme Talents en vue.

On annonce aussi que de nouveaux « partenaires désignés » seront ajoutés « pour mieux rejoindre les créateurs de toutes les régions et encourager une participation plus diversifiée » au programme. Le mentorat sera par ailleurs favorisé : d’anciens finalistes agiront à titre de « guides et de conseillers » auprès des nouveaux finalistes, « dans le but d’augmenter leurs chances de succès ».

Téléfilm Canada donnera plus de détails sur ces changements lors de son assemblée publique annuelle, mardi, à l’Université Ryerson, à Toronto.

Selon Carolle Brabant, directrice générale de Téléfilm Canada, le Programme de production à microbudget a permis depuis cinq ans « de financer 73 projets qui ont remporté quelque 90 prix », grâce à des dons privés totalisant 15 millions $.

Le président du Fonds des talents, Hartley T. Richardson, indique que depuis son lancement, le programme « a obtenu un appui substantiel de grandes entreprises canadiennes, dont ses principaux partenaires, Bell Média et Corus Entertainment ». L’expansion du programme est « l’occasion idéale pour le Fonds d’attirer plus de partenaires », a-t-il souhaité.