Le réalisateur d'origine gatinoise Julien Vallée, cofondateur du studio montréalais Vallée Duhamel, est à l'origine d'un film d'animation accompagnant la musique du plus récent extrait de Katy Perry, <em>Daisies</em>. 
Le réalisateur d'origine gatinoise Julien Vallée, cofondateur du studio montréalais Vallée Duhamel, est à l'origine d'un film d'animation accompagnant la musique du plus récent extrait de Katy Perry, <em>Daisies</em>. 

Un Gatinois a réalisé le plus récent vidéoclip de Katy Perry

Yves Bergeras
Yves Bergeras
Le Droit
La chanteuse américaine a lancé le 17 mai dernier l’extrait Daisies, qu’elle a interprété lors de la finale de l’émission American Idol. Sa chanson était alors accompagnée d’un vidéoclip réalisé par la Newyorkaise Liza Voloshin.

Mais un deuxième vidéoclip est apparu le 26 mai. Celui-ci, tourné en animation, est le travail du studio Vallée Duhamel, fondé à Montréal par le Gatinois Julien Vallée et sa partenaire Ève Duhamel. 

Et il est tout ce qu'il y a de plus officiel, souligne le réalisateur.

L'équipe de Katie Perry nous a approchés au tout début de la pandémie, parce qu'ils voulaient produire un film d'animation pour l'extrait; ils se disaient qu'ils ne seraient peut-être pas capables de tourner des images live», retrace Julien Vallée, en entrevue avec Le Droit. 

«Finalement, elle a eu l’autorisation de tourner quelques images pendant le confinement, alors elle en a profité pour faire un vidéo avec Liza Voloshin, qui est une de ses grandes amies. Elles ont tourné dehors, dans la nature, entourées de daisies [marguerites], en respectant les règles sanitaires. Et ils continuent de diffuser cette video tournée façon guerrilla, parce qu'il n'y a rien qui vend mieux que son visage à elle. Mais le clip officiel, au départ, c'est nous.»

La garde rapprochée de Katy Perry a demandé au studio d'ajouter les paroles de la chanson au bas de la chanson, pour en faire le lyrics vidéo officiel: «comme ça, ils ont deux vidéo, et ils font d’une pierre deux coup!» lance le Gatinois, absolument pas amer ni  jaloux.

«Travail colossal»

«On a eu cinq semaines pour tout faire, alors que ce travail aurait dû en prendre dix ou onze, en temps normal. c'était assez colossal!» se réjouit Julien Vallée.

Son film est composé de 32 scènes. «À chaque tranche de 24h, il fallait leur présenter une scène complète, si on voulait respecter le deadline.» Le studio montréalais a été engagé en tant que réalisateur. À ce titre, il était responsable de «l'idéation, de l'aspect créatif et d'établir le style visuel»

Le duo a dû composer avec le décalage horaire, en travaillant avec un studio d'animation basé à Buenos Aires, en Argentine, et deux studios de productions, quant à eux établis à Los Angeles et Amsterdam.

Leur film animé est le fruit de la collaboration de plus de 40 artistes qui ont travaillé à distance, chacun confiné chez soi, aux quatre coins de la planète, témoigne Julien Vallée.

«On a imaginé un univers qui illustre la persévérance d’une femme qui réussit à franchir les embûches qui se dressent sur son chemin», expliquent  les concepteurs du clip, dans un texte – en anglais – accompagnant la vidéo qu’ils ont affichée mardi sur Viméo. La chanteuse n’y figure pas.

Ces obstacles sont représentés par «une roche qui ne cesse d’envahir la maison» du personnage, et qui le transforme en différents espaces surréalistes» dépeignent-ils.

Katy Perry, dans le premier des deux vidéoclips officiels de <em>Daisies,</em> réalisé par la Newyorkaise Liza Voloshin.

Il s’agit du tout «premier projet entièrement en animation» de ce studio fondé en 2013, qui s’est fait connaître en réalisant  des vidéos publicitaires pour de grandes marques internationales, et qui s'est parfois «fait plaisir» en signant les vidéoclips de quelques artistes québécois, dont Debout d’Ariane Moffatt et Undone de Cœur de pirate.

Cette collaboration avec Katy Perry représente pour le studio «une chance incroyable», reconnaît Julien Vallée. «Ce qui nous a le plus étonnés, c'est qu'ils ont embarqué assez vite [dans nos idées]. Ils nous ont donné carte blanche, alors qu’on s’attendait à faire beaucoup d’aller-retour, à chaque étape. On a eu la liberté de raconter l’histoire qu’on voulait, et pour ça, on était surpris et très satisfaits.» 

«J'ai l'impression qu'on parlait le même langage. On est, [comme Katie Perry], dans un univers pop très coloré, avec des images très saturées», poursuit-il.

Ce vidéoclip peut être visionné sur la plate-forme Viméo.

Des anecdotes de coulisses exclusives seront affichées sur les réseaux sociaux du studio au fil des prochains jours.

Julien Vallée est issu du programme d’intégration multimédia du Cégep de l’Outaouais. Il a ensuite poursuivi à l’UQAM des études en design graphique, puis s'est occupé de l'habillage visuel d'émission de télévision comme Mange Ta Ville et pour Bazzo.TV, avant de fonder le studio Vallée Duhamel.