Le leader de La Meute, Sylvain Brouillette (à gauche), a poliment refusé l'invitation de l'équipe de l'émission Tout le monde en parle.

Tout le monde en parle voulait Singh et La Meute

L’émission Tout le monde en parle souhaitait tenir un débat entre l’extrême droite et l’extrême gauche en invitant un représentant de La Meute et le militant altermondialiste Jaggi Singh dans son émission de dimanche. Le projet a cependant été «reporté à plus tard» en raison du refus de La Meute.

«Ces groupes sont de plus en plus présents sur Facebook et dans l’espace public, ils occupent un espace médiatique très important. C’est le gros sujet de discussion au Québec ces temps-ci, alors on voulait quelqu’un de la gauche et quelqu’un de la Meute, ensemble sur la même entrevue», a confirmé au Soleil Guillaume Lespérance, producteur de Tout le monde en parle, à propos de l’émission de dimanche qui a été enregistrée mercredi soir.

Le leader de La Meute, Sylvain Brouillette, a cependant refusé l’invitation. «Il a refusé très poliment et on n’avait pas encore reçu la réponse de Jaggi Singh, qui était en réflexion. Cependant, en n’ayant pas de représentant de La Meute, nous avons décidé de contacter Jaggi Singh et lui dire que l’idée était repoussée, car il était important pour nous d’avoir les deux», poursuit-il.

M. Lespérance avoue que le sujet est très délicat et qu’il faut le traiter avec un certain contexte. «C’est pour cette raison qu’on voulait les deux côtés de la médaille, pour que chacun puisse présenter son point de vue et ses arguments», indique le producteur qui n’écarte pas l’idée de tenter de nouveau l’expérience plus tard s’il est possible d’attirer à la fois un leader de La Meute et Jaggi Singh.

En différé

Sur le réseau social Facebook, Sylvain Brouillette a expliqué qu’il avait refusé l’invitation de Tout le monde en parle parce que l’émission est diffusée en différé et non en direct. «Même si je me ferais une joie de participer à un débat avec Jaggi Singh, je ne le ferai qu’en direct», a-t-il écrit.

«Je connais déjà les résultats, la clique du plateau va tout faire pour que Singh passe pour un héro (sic) au montage et faire passer La Meute pour des méchants racistes. Ils vont se mettre à 10 contre un pour nous descendre et couper les réponses au montage» poursuit le chef de La Meute, qui croyait alors que l’émission aurait lieu quand même.

«Ils vont le faire quand même, je n’ai pas besoin d’aller perdre mon temps là. Il n’y aura aucune question pour chercher à comprendre ce qu’est La Meute. La discussion sera orientée dans le sens que eux le veulent. Je me présenterai à n’importe qu’elle (sic) émission en direct, mais pas à Tout le monde en parle. Le jour où ils nous démontreront qu’ils peuvent être objectifs, je réévaluerai ma position», poursuit-il.

 Sylvain Brouillette ajoute qu’il faut choisir ses combats. «Quand on ne se bat pas à arme égale (sic) (diffusion en direct contre montages fallacieux), il vaut mieux décliner», conclut-il.