Sylvie Bernier raconte comment l'eau a emporte Raphael, son neveu, dans «Le jour ou je n'ai pas pu plonger». À Explora, le vendredi 19 juillet, 21h.

Sylvie Bernier raconte sa difficile réconciliation avec l’eau

CHRONIQUE / L’été, la chaleur, les vacances, les excursions en canot... Sylvie Bernier et des membres de sa famille ont vécu toute cette excitation, l’été de 2002, sur la rivière Nouvelle en Gaspésie. Puis, l’inimaginable s’est produit.

Chaque été, l’eau produit son lot de victimes. Cette fois-là, le canot ayant à bord Raphaël, 5 ans, a frappé un embâcle et s’est renversé gardant la petite victime coincée sous le canot qui s’est embourbé dans les branches à deux mètres de profondeur. La veste de sauvetage n’a pu le ramener à la surface, ni sa tante Sylvie, médaillée d’or olympique en plongeon, qui assistait à la scène, horriblement impuissante. Jean-François Bernier, papa du petit, avait interdit à sa championne de soeur de plonger, c’était mission impossible...

Dès lors, l’eau, depuis toujours la complice de Sylvie, se transformera en traître pendant plus de 15 ans. L’ex-plongeuse fut anéantie durant des mois. Pour parvenir à exorciser son cauchemar, la prodigieuse athlète a écrit Le jour où je n’ai pas pu plonger, et Explora présente le documentaire du même nom, le vendredi 19 juillet, 21h, histoire de rappeler que souvent, lacs et rivières possèdent des mystères que seuls des guides expérimentés et formés savent détecter.

Véronique Sanson: 70 ans d’une drôle de vie

En avril dernier, Véronique Sanson franchissait le cap des 70 ans. Ses milliers d’admirateurs tenaient à souligner cet anniversaire d’autant plus qu’elle récupère d’un cancer alors qu’au plus fort de sa maladie, elle croyait ne plus jamais pouvoir remonter sur scène.

Donc, ce samedi, 20h, à TV5, Stéphane Bern anime le Bon anniversaire Véronique Sanson auquel participent des artistes avec qui elle a travaillé. Mais, en tout premier lieu, elle est invitée à s’installer au piano où elle choisit de chanter Besoin de personne. Puis suivent ceux et celles qui ont marqué les étapes de ses 50 ans de carrière. On entend donc Marc Lavoine, en duo, pour Une nuit sur ton épaule, suivi de Zaz, Nicoletta et Robert Charlebois pour interpréter, entre autres, Ma révérence, créée en 1980.

Puis il y a les personnes qui ont fait partie de sa vie dont son fils Christopher bien sûr, qui lui livre un message d’amour à faire frémir toutes les mères, Anne Sinclair, son amie d’enfance, l’humoriste Pierre Palmade, son ex-mari demeuré un ami très proche, et Franz-Olivier Giesbert, écrivain parmi les préférés de cette passionnée de lecture.

Un ami?

Jim Di Maggio, un ami de longue date de la famille Anderson, est très attiré par Hannah, l’adolescente de la maison. Au point qu’un jour, en août 2013, il l’enlève et l’entraîne dans un bois. Mais localisé par des promeneurs, Di Maggio s’emballe et dans sa décision de camoufler sa voiture, finit par attirer l’attention des policiers. Finalement délivrée, Hannah apprend que Di Maggio a tué sa mère et son frère. Pour ajouter à son malheur, les médias sociaux s’emparent de cette histoire et accablent la jeune fille, l’accusant d’être responsable de la mort des siens. L’histoire vraie de «Kidnappée par son oncle» est présentée à Investigation, le vendredi 19 juillet, 20h.

À TV5, Complément d’enquête / Violence gratuite: pourquoi sommes-nous méchants? a mobilisé les journalistes qui ont rencontré différents intervenants en matière de rage au volant ou de rixes dans les stationnements, à la sortie des boîtes de nuit, sur les plateaux de télévision. On ne s’écoute plus et on ne s’entend plus. Selon certains, ces confrontations seraient le résultat d’une tendance à l’autocensure et à l’aseptisation trop longtemps contenues. On ajoute également qu’en matière d’information, les journalistes ne diraient pas forcément ce qu’ils pensent. Le mercredi 17 juillet, 20h.

Il y a 25 ans, Fiction pulpeuse de Quentin Tarantino remportait la Palme d’or au Festival de Cannes de 1994, suivi de l’Oscar du meilleur scénario original l’année suivante. John Travolta, Samuel L. Jackson, Bruce Willis et Uma Thurman en ont fait un film-culte d’histoires piquées de gangstérisme saupoudrées d’humour. Tout commence dans un petit restaurant de Los Angeles où Pumpkin (Tim Roth) et Yolanda (Amanda Plummer), jeunes braqueurs, décident de procéder au vol de la caisse et, vu qu’ils sont là, des clients. À Télé-Québec, le jeudi 18 juillet, 21h.

À RADIO-CANADA: Catherine Mercier présente de magnifiques reportages sur les saisons à La Semaine verte. Le prochain épisode est consacré à l’été et on s’intéresse, entre autres, aux activités des animaux durant la saison chaude, ce samedi 17h et dimanche, 12h30. Émilie, que voilà une jeune femme populaire auprès de la gent masculine. Sur le point de se marier et de partir pour le Maroc, Émilie organise une fête où elle invite tous ses amis, ce qui donne l’occasion à tous ses prétendants de tenter leur chance pour séduire ou reséduire la jeune femme. Avec Émilie Bibeau, Patrick Hivon et Patrick Drolet, le vendredi 19 juillet, 23h05.

À TVA: À raison de 15 minutes par semaine pour les quatre prochaines semaines à compter du jeudi 18 juillet, 21h45, Dominic Arpin propose les exploits de téléspectateurs, à Vlog, sur un thème précis. Pour cette première, il est question de sport et voyage.

À TÉLÉ-QUÉBEC: Le mercredi 17 juillet, 20h, on dévoile quelques Mystères de la Lune dans ce reportage ayant capté de multiples merveilles lunaires aux quatre coins du monde en plus de parler de son influence sur la planète.

À ARTV: Décédé, il y a trois ans, le dramaturge Marcel Dubé disait écrire avant tout pour gagner sa vie. Mais il nous a laissé une oeuvre des plus percutantes de la réalité de la société québécoise d’un temps révolu. Le jeudi 18 juillet, 20h, on fait toute la Lumière sur... ce pionnier du théâtre au Québec.