Hubert Reeves

Quand Hubert Reeves nous raconte le danger qui nous guette

MONTRÉAL - Avec sa voix calme, son propos clair, ses connaissances d’astrophysicien et d’écologiste accumulées au fil des années, sa barbe blanche, Hubert Reeves, vénérable octogénaire, est le sage qui nous explique notre vie, notre planète, notre univers.

Avec les images qui illustrent les commentaires d’Hubert Reeves, du sociologue Frédéric Lenoir et d’autres spécialistes des océans, du monde animal et de la végétation, on dépeint la destruction de notre planète à la vitesse grand V. Le documentaire de deux heures «La Terre vue du coeur» n’a rien d’alarmiste, mais nous communique bien la preuve que nous sommes en train de «tuer la beauté du monde», et donc, notre survie. Une destruction qu’Hubert Reeves identifie comme étant la 6e extinction, la précédente ayant été celle des dinosaures.

Ces hommes et ces femmes qui observent la Terre nous incitent à devenir attentifs à ce qui nous entoure. Puisque pour notre civilisation, tout a un prix, il nous faut absolument réconcilier écologie et économie, sinon, dit l’astrophysicien «nous sommes foutus». À «Doc humanité», ce samedi, 22h30, à Radio-Canada et le lundi 22 avril, 20h, à Explora.

Survivre quand on a donné la mort

Des accidents surviennent par centaines. Parmi eux, il y a ceux où des personnes sont devenues coupables d’homicides involontaires, par malchance, par maladresse, par distraction. Comment vit-on après un tel drame? Une vie «normale» est-elle possible quand notre pensée revient constamment sur ces images qui ont fait basculer le quotidien?

À TV5, le jeudi 25 avril, 21h, «Tuer sans le vouloir» relate les événements survenus dans la vie de Mathy, Antoine et Joachim. Mathy avait 2 ans quand il s’est pris la tête dans les barreaux de son lit. Le couple chez qui l’enfant vivait en famille d’accueil a eu une peine de deux ans de prison avec sursis. Antoine, en voulant éviter un taxi qui fonce à toute vitesse, dirige son auto vers une cycliste qui en est morte. Le jeune homme détenait son permis de conduire depuis trois jours. Il n’arrive pas à se déculpabiliser d’avoir fauché la vie de cette mère de famille.

Joachim, il y a 14 ans, avait bu. La collision a tué sa compagne, mère de deux enfants. Il a dû faire deux ans de prison ferme. L’homme de 44 ans explique dans ses conférences présentées dans les écoles qu’il n’aura jamais assez de temps pour se refaire une vie. Ces drames rejaillissent également sur les membres de leur famille, ce qui ajoute au sentiment de culpabilité.

Vatican et politique

Vatican, le plus petit État au monde, mais peut-être le plus puissant, regroupe des équipes ayant pour mission de se pencher sur les dossiers internationaux qui agitent les sociétés: guerre en Syrie, crise des migrants, conflits survenant sur différents continents. Le documentaire «Les diplomates du pape» s’immisce dans l’arrière-scène de l’Église catholique, fief du pape François, pour en comprendre le fonctionnement. À RDI, le lundi 22 avril, 20h.

Alors que le printemps est là, le chalet ferme ses portes. Ainsi, à TVA, ce dimanche, 21h15, à «La vraie nature», Jean-Philippe Dion, l’animateur, présente «Les confidences du chalet» où ont défilé plus d’une cinquantaine d’artistes, dont Cathy Gauthier, Guylaine Tanguay et Alexandre Barrette. Des images et des échanges qui n’ont pu être intégrés dans les émissions dominicales précédentes abondent. Cette dernière nous offre donc beaucoup de savoureux instants inédits et on confirme que l’émission connaîtra une troisième saison.

À compter du lundi 22 avril, 17h30, et tous les jours de la semaine à Radio-Canada, Pierre-Yves Lord anime un nouveau jeu: «Mémorable!», qui opposera deux équipes formées chacune d’un participant ou une participante et d’un artiste. Les équipiers devront compter sur leur mémoire pour répondre aux pièges de l’animateur. Les gagnants empocheront un montant de 2000 $, chaque jour. Mehdi Bousaidan, Debbie Lynch-White, Marie-Chantal Perron et Anne-Élisabeth Bossé figurent parmi les artistes qui seront de la partie.

À RADIO-CANADA: À «L’Effet Wow», le vendredi 26 avril, 19h, on retrouve Marie-Mai et Martin Petit et il sera question du spectacle «Entre vous et nous», de péripéties de l’impayable Chantal Lamarre et on nous explique pourquoi nous sommes si attachés aux séries télé.

À TÉLÉ-QUÉBEC: «Les secrets du tombeau du Christ», un documentaire de National Geographic, nous emmène à Jérusalem, à l’église du Saint-Sépulcre, lieu du dernier repos du Christ visité par des millions de pèlerins depuis 2000 ans. Des scientifiques, munis d’appareils très sophistiqués, détectent que la tombe daterait d’au moins quatre siècles, ce qui pourrait changer l’histoire du Christ que nous connaissons. Le lundi 22 avril, 20h.

À EXPLORA: Dans le cadre du Jour de la terre, le documentaire «Planète terre: l’empreinte des hommes» fournit, à partir de photos de la terre prises en décembre 1972, à bord d’Apollo 17, l’occasion de constater combien l’activité humaine a transformé la Terre en quelques décennies, le lundi 22 avril, 22h.

À TV5: Retour sur la carrière de «Jeanne Moreau, l’affranchie», le vendredi 26 avril, 21h45. Elle a travaillé avec les Bunuel, Truffaut, Malle, Téchiné, Welles et bien d’autres. Elle a joué dans plus de 130 films. On se rappellera «Ascenseur pour l’échafaud», «Jules et Jim», «Moderato cantabile». Elle est décédée à 89 ans, il y aura deux ans en juillet prochain.

À RDI: Les Roms, qui sont-ils? Disséminés sur le continent européen, les Roms forment un peuple souvent décrié. On leur attribue une réputation peu enviable. Le reportage «Les Roms: des citoyens comme les autres», le mercredi 24 avril, 20h, nous les présente.