Peanuts — Le film

Noël pour tous les goûts au petit écran

MONTRÉAL — Outre les dizaines de films axés ou pas sur la fête de Noël présentés à différentes stations, on s’attend à voir des émissions qui nous entraînent dans cette euphorie à laquelle la tradition nous aura habitués. Pourtant, au fil des années, les programmations de la semaine de Noël se font de plus en plus variées.

Donc, ce dimanche, veille de Noël, à 20h, Radio-Canada diffuse Un conte de Noël dans le cadre du «Monde merveilleux de Disney», film d’animation de deux heures, racontant la mesquinerie d’un vieil homme confronté à l’esprit de Noël. Pendant ce temps, à Télé-Québec, 20h, deux heures de Belle et Bum entourés d’invités pour festoyer et rendre hommage à Robert Charlebois. Suit à 22h Y’a du monde à messe, où Guylaine Tremblay, Fred Pellerin, Lise Dion, Lara Fabian et Raed Hammoud entament une franche discussion. 

Les Minions
  • Un Minion pour Noël  

À TVA, Les Minions animent la soirée dès 18h30. Trois petites créatures de couleur jaune doivent s’emparer des bijoux de la Couronne d’Angleterre à la demande d’une super-vilaine.

  • De Snoopy à Bublé  

Le lendemain, lundi, jour de Noël, Radio-Canada propose, à 20h, Peanuts — Le film, qui nous amène dans l’univers de Charlie Brown, Lucy et Snoopy. À Télé-Québec, on fête en compagnie d’une famille bien connue : Les Plouffe, à 22h. À TVA, le crooner Michael Bublé : Noël à Hollywood nous convie, dès 21h, à une soirée de musique et de rires avec plusieurs invités de marque, dont Céline Dion, Sharon Jones, Jay Leno, William Shatner et quelques autres.

  • Noël en symphonie

Pour entendre les plus beaux chants de Noël, il faut saisir cette Symphonie de Noël, samedi, à Radio-Canada, 23h02, aux couleurs du maestro Kent Nagano dirigeant l’Orchestre symphonique de Montréal alors que la mezzo-soprano Susan Graham, accompagnée du Chœur des enfants de Montréal, interprète Il est né le divin enfant, Adeste fideles, Gesu bambino, Minuit, Chrétiens!, l’Ave Maria de Schubert et d’autres encore. Aussi, le vendredi 29 décembre, 21h, Angèle Dubeau et La Pietà — Pour une dernière fois offre ce concert qui met fin à 40 ans de tournée en offrant les airs les plus appréciés de son vaste public.

 Ils étaient dix
  • Le retour d’Agatha Christie  

En deux parties, et adapté de Dix petits nègres d’Agatha Christie, Ils étaient dix réunit, sur une île isolée, huit personnes qui ne se connaissent pas et n’ont rien en commun. Puis, un à un, ils sont assassinés. Ceux qui survivent tenteront de trouver le meurtrier. Avec Sam Neill, Miranda Richardson et Aidan Turner, samedi, 21h. 

  • Notre-Dame de Paris revisitée

Il y a 20 ans, cette comédie musicale fut un incontestable succès. On fait revivre Notre-Dame de Paris, 20 ans après avec une nouvelle équipe formée de Valérie Carpentier, Richard Charest, Martin Giroux, Daniel Lavoie, la Franco-Libanaise Hiba Tawaji et l’Italien Angelo Del Vecchio. La spéciale offre aussi l’occasion d’entendre des extraits de chansons de Luc Plamondon, de Richard Cocciante et de Gilles Maheu, créées pour cette imposante production. À TVA, le vendredi 29 décembre, 21h30.

  • Des animaux fantastiques  

À TVA, du lundi au vendredi, du 25 au 29 décembre, on présente une série de films axés sur les animaux que les enfants ne voudront pas manquer. Dans l’ordre, Belle et Sébastien, 19h; Histoire de dauphin 2, 19h; Paddington, 20h; Max, 19h30; Secrétariat, 19h.

Paddington
  • De la pensée au geste

Il arrive, à l’adolescence, alors que les relations parents-enfants fluctuent entre amour-haine, qu’un ou une jeune souhaite, en pensée et parfois même en gestes, voir mourir sa mère, son père ou les deux. Aux États-Unis, on note cinq parents par semaine, tués par leur enfant. C’est arrivé à Nathon, 14 ans, en 2013. Alors que ses parents étaient couchés, il a tiré trois balles sur chacun d’eux. Le père a bien aperçu une silhouette dans la porte de la chambre, mais ignorait de qui il s’agissait. Heureusement, le couple a survécu, mais la mère a perdu un œil et l’ouïe d’une oreille. Des fragments d’os et de balles n’ont pu être extraits du front du père.  L’autre choc fut de découvrir que le tireur était leur fils, Nathon. Pourquoi? Rien dans leur histoire familiale ne justifiait un tel geste. Même l’ado était dépassé par ce qu’il venait de faire. Il craignait d’être devenu dément. Cette double tentative de meurtre pouvait aboutir à 50 ans d’emprisonnement. Le jeune homme évite un procès en plaidant coupable à des accusations réduites d’agression à main armée. En 2015, il est finalement condamné à 15 ans et demi de prison. Après plusieurs examens, on découvre la raison qui l’aura poussé à commettre le pire... J’ai tiré sur mes parents, le mardi 26 décembre, 22h, à Canal D.

Mon chien ce héros — Destins croisés
  • Mon chien ce héros

En Belgique, on transforme les chiens abandonnés en superhéros. Assistés de spécialistes du dressage, Quentin, atteint d’arthrite juvénile et de problèmes de vision, et Sacha, jeune fille souffrant de narcolepsie, un trouble du sommeil qui peut la surprendre à tout moment, apprennent comment s’adresser à leur nouveau compagnon canin pour qu’il leur prête assistance dans leur vie de tous les jours. Mon chien ce héros — Destins croisés, le mercredi et jeudi 27 et 28 décembre, 19h30, à TV5.