Louis-Philippe Brulé animera à partir du 31 août le magazine d'affaires publiques <em>LP le midi</em>, tout en conservant le micro de<em> L’Outaouais maintenant,</em> son émission de l'après-midi, laquelle sera de retour sur les ondes du 104.7 FM dès le 17 août.
Louis-Philippe Brulé animera à partir du 31 août le magazine d'affaires publiques <em>LP le midi</em>, tout en conservant le micro de<em> L’Outaouais maintenant,</em> son émission de l'après-midi, laquelle sera de retour sur les ondes du 104.7 FM dès le 17 août.

Louis-Philippe Brulé à la barre d'une émission d'affaires publiques le midi

Yves Bergeras
Yves Bergeras
Le Droit
Louis-Philippe Brulé animera un magazine d’actualité sur les ondes du 104.7 FM à la fin du mois. L'émission occupera la case horaire du midi, qu'occupait auparavant Solide comme le Roch.

En plus de s’occuper de cette émission de 60 minutes baptisée LP le midi, l’animateur conservera le micro de L’Outaouais maintenant, son émission du retour, a précisé la station de radio.

«Émission d’affaires publiques» présentée de 12h à 13h, LP le midi entrera en ondes à compter du lundi 31 août, a précisé le directeur général des programmes et de l’information au 104.7 FM, Bob Rioux. 

Pour cette émission quotidienne, M. Brulé sera «épaulé par l’équipe à la salle des nouvelles», précise Bob Rioux. Olivier Charbonneau agira notamment comme journaliste à la recherche pour l’ensemble des émissions d’information du 104,7 Outaouais, poursuit-il.

Dans un courriel adressé à l’ensemble des employés, M. Rioux a tenu à «remercier sincèrement Louis-Philippe d’avoir accepté d’animer une heure additionnelle d’émission au quotidien». M. Brulé est présentement en vacances.

Selon le directeur, «il sera important, à la rentrée, de continuer de tenir la population de l’Outaouais informée sur cette crise sans précédent, autant sur le plan social que sur le plan économique». Pour ce faire, le 104.7 pourra aussi compter sur l’émission matinale de Michel Langevin (en ondes de 5h30 à 10h) et sur L’Outaouais maintenant (de 15h à 17h), toutes deux de retour dès le 17 août, expose M. Rioux.

«Louis-Philippe a beaucoup d’expérience et il comprend parfaitement que le créneau de l’heure du midi doit demeurer local», a précisé au Droit Bob Rioux, convaincu que l'animateur s'acquittera de son double mandat avec brio.

Le nouvel horaire de la matinale locale de Michel Langevin qui se terminait à 9h30 avant la COVID-19, mais qui a été étendue jusqu'à 10h depuis la pandémie, conservera cette demi-heure supplémentaire.

La grille horaire sera légèrement remaniée, avec l'arrivée d'un nouveau magazine réseau, quant à lui diffusé de 10h à midi. Ce «magazine provincial d’actualités» sera animé par Jérome Landry et Jonathan Trudeau.

Associé au réseau Quebecor (QUB radio; La Joute; le Journal de Montréal), l'analyste politique Jonathan Trudeau a annoncé qu'il quittait le groupe plus tôt cet été. Vieux routier de la radio à Québec, Jérôme Landry a perdu le micro qu'il tenait à ÉNERGIE Québec, lorsque la station a entrepris un virage plus musical.  

Il y sera abondamment question de politique provinciale, mais Bob Rioux promet que les deux animateurs n'hésiteront pas à s'emparer d'enjeux régionaux, lorsqu'ils auront une portée plus large. «Il y a moyen, chez Cogeco, d’avoir des participations locales, même s'il s'agit d'une émission réseau», dit-il.

Roch Cholette

Bob Rioux répète aussi que la disparition de Roch Cholette des ondes est une décision d'affaires liée aux difficultés financières qui affectent tous les médias. Cogeco Média a pris la décision de retirer l’émission des ondes pour permettre à l’entreprise de «rationaliser ses coûts d’opération» à Gatineau, rappelle-t-il. La dernière émission de Solide comme le Roch a eu lieu le 19 juin dernier. Quelques heures plus tard, la station a avisé M. Cholette qu’elle ne renouvellerait pas son contrat.