Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Couple dans la vie, Laurent Paquin et Geneviève Alarie se mettent en scène à l'écran, dans la websérie humoristique <em>Je t’aime</em>, inspirée des relations de couple «moderne».
Couple dans la vie, Laurent Paquin et Geneviève Alarie se mettent en scène à l'écran, dans la websérie humoristique <em>Je t’aime</em>, inspirée des relations de couple «moderne».

Je t'aime : quand Laurent Paquin s'amuse à étaler sa vie de couple [VIDÉO]

Yves Bergeras
Yves Bergeras
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Laurent Paquin et Geneviève Alarie seront au cœur de Je t’aime, une série de capsules humoristiques inspirées des relations de couple.

Écrite par Laurent Paquin, la série comprend 10 émissions de 6 à 7 minutes à découvrir en ligne à partir du jeudi 28 janvier, sur ICI Tout.tv Extra – sous l’onglet Véro.tv.

Geneviève et Laurent forment eux-même un couple depuis plusieurs années. Ils ont eu deux enfants ensemble et «s’aiment comme au premier jour, peut-être même plus», rappelle ICI Radio-Canada. 

«Intelligents, ouverts, un peu bobos, parfois maladroits, mais toujours amoureux», Geneviève et Laurent font, dans ces capsules, mine de partager les petits moments quotidiens de leur vie de couple. La caméra  les filme devant la télé, dans un parc, chez le médecin, au lit, etc.

Le ton «se veut parfois léger, parfois mordant, parfois absurde, parfois réaliste, mais toujours humoristique», souligne le diffuseur public en précisant que la série «cherche à s’éloigner des clichés».

Le premier épisode – dans lequel il sera question de jus de lime, de mascotte et d’Anne Hathaway – risque de ravir les amateurs d’Un gars, une fille.

Les émissions suivantes seront l’occasion d’observer le couple amoureux, mais «moderne», bavarder de théâtre «réchauffé», de mort inéluctable, de salle de bain «dégueu», de soupers pénibles, de maths, d’augmentation mammaire, de fantasmes érotiques et de coups bas «dans les parties».