Dan Bigras

Dan Bigras, l’«Ange Animal» persiste et signe

MONTRÉAL — On pourrait le croire indestructible. Dan Bigras a toujours dégagé une force tranquille. Remis d’un cancer, il continue à veiller sur ses protégés de la rue et poursuit sa route d’auteur-compositeur-comédien-réalisateur, selon ses coups de c?ur.

Il a fait son entrée dans le domaine culturel au cours des années 1980. Il nous est apparu grand, genre mauvais garçon qui semblait prêt à défier quiconque, mais on a vite fait de découvrir que l’emballage abritait un c?ur généreux, tendre sous ses cris de détresse, bref un «Ange Animal». Des amis, il en a à la tonne et certains lui rendront hommage à «Tout le monde aime», ce dimanche, 21h15, à TVA. Ce sera également un moment unique alors qu’il réalisera le souhait de chanter en duo avec Nicole Martin, quelques mois avant son décès, dans sa dernière apparition télévisée.

Pour le bonheur de Dan, Sonia Benezra a lancé l’invitation à Lulu Hughes - elle-même rescapée du cancer -, Guylaine Tanguay, le rapper Dramatik, Nanette Workman, Andréanne A. Malette, Désirée et Alexandre Désilets. Au programme: «La rivière perdue», «Naufrage», «La Bête humaine» et «Ange Animal», bien sûr.

Vie et mort de despotes

Mondialement connus pour leur intransigeance et le contrôle qu’ils sont parvenus à exercer sur leurs semblables, le baron de la drogue, Pablo Escobar; Vladimir Poutine, président russe; et Saddam Hussein, ex-président irakien seront présentés par Télé-Québec dans des «Face à face» les lundi, mardi, mercredi (29, 30 avril et 1er mai), 20h.

Pablo Escobar s’est constitué un empire à titre de trafiquant de drogue dans les années 1970. Il n’hésitait pas à procéder à des tueries de masse, des assassinats politiques, pour demeurer le fournisseur de 80 pour cent de la cocaïne à entrer aux États-Unis. Les autorités américaines et colombiennes auront mis des années à l’attraper. Suit, le lendemain, une heure consacrée à Vladimir Poutine, ex-agent du KGB devenu président de la Fédération de Russie, le 31 décembre 1999. Son nom est intimement lié à des assassinats politiques de membres de l’opposition, des attentats à la bombe et des actes de corruption. Il est pour ainsi dire indélogeable.

Enfin, le dernier «Face à face» concerne Saddam Hussein, devenu président de l’Irak en 1979, en forçant son cousin, alors président, à démissionner. Il fut, durant 25 ans, un dictateur sanguinaire qui aura entraîné des centaines de milliers de personnes dans la mort avant d’être pendu haut et court dans la nuit du 29 au 30 décembre 2006.

10e Gala des prix Trille Or 2019 à Unis TV

Ce gala bisannuel, présenté, en direct, le jeudi 2 mai, 20h, à Unis TV (également diffusé en direct sur unis.ca et sur la page Facebook d’Unis.TV), couronne les artistes et les professionnels de l’industrie, à travers le Canada. On compte environ 75 nominations, dont celles de Damien Robitaille, Klô Pelgag, Les Tireux d’roches, dans une trentaine de catégories. Le Prix Bâtisseur Paul-Demers sera remis à Joël Couture alors qu’on attribuera le Prix Hommage à la regrettée Carmen Campagne, l’idole des enfants et de leurs parents.

La pièce «Slav», créée par Betty Bonifassi et Robert Lepage, a semé la controverse, l’an dernier. On l’accusait d’appropriation culturelle puisqu’on avait confié la majorité des rôles à des Blancs. Le documentaire «Entends ma voix» a suivi cette vague qui a provoqué des affrontements d’opinions touchant la liberté d’expression et la diversité culturelle dans les médias et les milieux culturels. Dans le cadre de «Doc humanité», à Radio-Canada, ce samedi, 22h30.

Les animaux n’ont pas fini de nous surprendre. On connaît leurs talents à titre de gardiens, de guides pour non-voyants, mais on découvre de plus en plus l’éventail de leurs compétences. À TV5, «Le monde de Jamy» nous présente des chiens qui vont à la guerre, qui repèrent les skieurs ensevelis sous des avalanches, puis il y a les détecteurs de cancer, de diabète, d’épilepsie, les accompagnateurs d’enfants autistes, d’angoissés, de déprimés. Il y a aussi Payo, un magnifique cheval qui a ses entrées dans les hôpitaux. Bref, ils sont devenus indispensables. Le mardi 30 avril, 20h.

À RADIO-CANADA: «Découverte» revient sur l’incroyable sauvetage des enfants coincés dans une grotte en Thaïlande, l’an dernier, événement qui a capté l’attention du monde entier, ce dimanche, 18h30. La dernière de «Tout le monde en parle» présente un montage des meilleurs moments de la saison, ce dimanche, 20h. Voir ou revoir «Bon cop, bad cop», avec Patrick Huard et Colm Feore, le vendredi 3 mai, 20h.

À TVA: En rediffusion, «Tout le monde aime? Michel Louvain», le vendredi 3 mai, 19h. En quelque 60 ans de carrière, l’amour de ses fans n’aura jamais faibli. Ses amis, Jean-François Breau, Brigitte Boisjoli, Ludovick Bourgeois, Marc Hervieux, Michèle Richard, Sally Folk et Rémi Chassé reprennent ses succès dont, l’inévitable «Dame en bleu».

À TV5: À l’occasion des 30 ans de la pyramide du Louvre, réalisée par l’architecte Ieoh Ming Pei, on ouvre les portes de la salle «La Joconde» et du département des Antiquités égyptiennes, le jeudi 2 mai, 20h. Le vendredi 3 mai, 19h, on retrouve le comédien Fabien Cloutier et sa famille, en visite au Bélize, plongés dans la culture des Mayas à «Partir autrement en famille / Bélize - Cotton Tree Lodge».

À ARTV: «5 jours», c’est la période accordée à Abou Lagraa, chorégraphe qui ne redoute pas les défis, pour diriger un groupe de 19 jeunes filles de 15 à 19 ans, dans l’exécution d’une chorégraphie de 28 minutes, basée sur le «Stabat Mater» de Pergolese, alors qu’il faut un mois et demi à des danseurs professionnels pour créer une demi-heure de spectacle. Le lundi 29 avril, 20h30.

À HISTORIA: Christian Page, «L’enquêteur du paranormal», propose une visite de l’asile de Sainte-Clotilde-de-Horton, où logeaient des patients atteints de troubles mentaux, désaffecté depuis 2002 et devenu, dit-on, le lieu le plus hanté du Québec. Le mardi 30 avril, 18h.