Télé

Les choix télé de Richard Therrien

Enfants prodiges, TV5 à 19h

Un garçon de 11 ans joue de plusieurs instruments et une fille du même âge excelle en crossfit et en haltérophilie. 

Kebec, Télé-Québec à 19h30

On s’intéresse à la participation des Québécois aux différentes guerres et au rôle des médias d’un point de vue historique.

Unité 9, ICI Radio-Canada Télé à 20h

Avant-dernier épisode. Koffi revient à Lietteville et Jessica apprend la décision pour sa libération conditionnelle.

Télé et radio

Jeff Boudreault: «District 31», un cadeau

GRANBY — Jeff Boudreault, c’est Jean Brière, le journaliste égocentrique et ratoureux de «District 31», toujours à la recherche d’une primeur. «Mais c’est aussi un gars teinté d’humanité, précise son interprète. C’est un personnage le fun à faire. Une semaine, les gens m’aiment, la semaine d’après, ils me détestent», ajoute le comédien pour qui il est important de jouer le plus vrai possible. «Je ne force rien.»

Ce rôle est arrivé en 2016 comme un cadeau. On le lui a offert sans audition, la veille de l’annonce de l’émission! Il a donc découvert District 31 en même temps que le public québécois, mais de l’intérieur. Et il avoue que la quotidienne­ a changé son... quotidien. 

«Brière est un personnage satellite, alors ça me donne un très bel horaire, même si la charge de textes est imposante», relève-t-il. 

Ce qui a surtout changé, c’est le regard que posent les téléspectateurs sur lui, désormais. En 22 ans de carrière au cinéma et à la télévision, Jeff Boudreault n’a jamais été autant reconnu. «C’est fou! L’auditoire de District 31 est tellement large. Ça va vraiment de 7 à 77 ans. Et il y a plus d’hommes.»

L’impact de l’émission de Luc Dionne est, selon ses dires, extraordinaire. «On n’avait pas vu venir ça. La réponse du public dépasse toutes les attentes. Pourquoi? Parce que dans District 31, on est toujours dans l’action, ça bouge sans cesse. Il y a un crochet avant les pauses et à la fin de chaque épisode... Les gens sont curieux de la suite. C’est du pur divertissement.»

Bouchée par bouchée

Jeff Boudreault fait partie du noyau central de la série de fiction, mais il sait bien que l’intrigue peut prendre n’importe quelle direction. Comme à l’époque où il tournait dans Virginie, il prend connaissance des péripéties de son Jean Brière au fur et à mesure, bouchée par bouchée. Pourtant, il affirme que cette instabilité ne l’angoisse pas outre mesure.

«Si un personnage disparaît de l’histoire, il ne faut pas en faire une affaire personnelle. Mais Luc Dionne ne croit pas beaucoup à la disparition de ses personnages principaux...» prend-il soin d’ajouter.

Le tournage de la présente saison se termine à la fin du mois. Cela lui laissera le temps de renouer avec la pièce La folle odyssée de Jacques-Cartier, qu’il a coécrite et dans laquelle il a joué dans les années 2000. Il passera donc l’été en spectacle­ à Chambly.

«Et j’attends des nouvelles pour la saison 3 de la série La dérape

Musique

Party de famille pour le duel de Briana

Le Boston Pizza du Plateau dans le secteur Hull organisait une soirée en l’honneur de la chanteuse gatinoise Briana Victoria qui participe présentement à la populaire émission La Voix.

Originaire du secteur Aylmer, Briana a pu regarder la première étape de l’épreuve des duels en compagnie de sa famille et de ses amis sur les écrans géants du restaurant. « La famille fait partie de mes valeurs importantes. D’être tous ensemble ici ce soir, ça me fait quelque chose », raconte Briana en entrevue avec Le Droit. « Ils ont pris le temps de se déplacer pour me voir performer. C’est vraiment une belle expérience et je ressens leur support tout au long de cette aventure. J’apprécie énormément qu’ils soient là avec moi. » La jeune Briana a d’ailleurs remporté son duel, ce qui a fait bondir la foule rassemblée dans une salle à manger pleine à craquer. Briana sera de retour à l’émission dimanche prochain. 

Télé

Les choix télé de Richard Therrien

Un zoo pas comme les autres, TVA à 19h

On relâche deux renards dans la nature avant d’accueillir un couple de singes-araignées.

Véronic Dicaire: autrement, ICI Radio-Canada Télé à 21h

On suit la chanteuse imitatrice dans la préparation de sa prochaine tournée. Première de deux parties.

L’open mic de..., V à 21h

Jay Du Temple dévoile la prochaine destination d’Occupation double et reçoit David Beaucage.

Télé

«Une famille à part»: la vie sans boulets des Fioramore

Vivre sans dettes, sans factures, sans horaires et sans boulets. Faire grimper son indice de bonheur, à une condition : sacrifier tout confort moderne, ou presque. La formule paraît surréelle ? C’est le pari qu’a fait la famille Fioramore il y a 15 ans. Et ils n’échangeraient leur mode de vie pour rien au monde.

Récemment, la famille a acheté une maison à Notre-Dame-du-Laus. Pour la première fois en 15 ans, ses huit membres vivaient dans un logement doté d’électricité et d’eau courante. Pour Yannick, sa conjointe Michèle, sa sœur Vanessa et leur mère, c’était le retour aux commodités d’un quotidien lointain ; pour Marie-Fleur (16 ans), Esteban (15 ans), Léa-Rose (7 ans) et Olivier (6 ans), c’était une première. Le grand luxe.

Télé et radio

Whoopi Goldberg de retour à «The View» après être passée près de la mort

NEW YORK — Whoopi Goldberg a reçu une ovation debout du public et des accolades de la part de ses collègues, jeudi, alors qu'elle effectuait un retour sur le plateau de l'émission «The View».

Whoopi Goldberg a surpris tout le monde en arrivant à l'émission du réseau ABC moins d'une semaine après avoir déclaré dans une vidéo qu'elle était presque morte d'une pneumonie.

Télé

Le français des millénariaux, une langue bien pendue?

MONTRÉAL - Le mercredi 20 mars, Journée internationale de la francophonie, Télé-Québec fait la fête au français. À 20 h, le documentaire de Karina Marceau, «I speak français», trace le portrait de la réalité du français parlé chez les 18-30 ans.

D’après les témoignages recueillis, la jeune génération n’est pas préoccupée par la survie du français (la lutte aura été davantage celle de ses parents) et vit très librement dans ce pays aux deux langues officielles. Ces jeunes parlent français, en sont fiers et n’ont aucun problème à se tourner vers l’anglais pour consommer films, séries et musique. S’ils se textent en anglais ou en utilisant plusieurs mots anglais, c’est pour la rapidité des échanges. Ultimement, on dira qu’on veut préserver le français parce que c’est la langue de l’amour.

N’ayant aucune crainte quant à l’avenir du français, les jeunes souhaiteraient même avoir accès à l’école anglaise dès le primaire. Mais selon certains chroniqueurs, une telle législation finirait par avoir raison de la langue de Molière. À noter que le documentaire sera suivi, à 21 h, d’une table ronde portant sur la langue française et la culture aux Francs-tireurs.

Jean Gabin, l’unique

Pilier du cinéma français, Jean Gabin a joué dans plus d’une centaine de films. Cet acteur-né, fils de Ferdinand (Moncorgé) Gabin, comédien, et de Madeleine Petit, chanteuse, rêvait de devenir paysan ou chef de train. Le hasard l’a mené au cinéma bien malgré lui.

Dès sa première apparition, ce fut un succès. Son destin était donc scellé. Il a joué tous les rôles: d’ouvrier à déserteur, de commissaire à truand, de paysan à curé, il fut même conducteur de locomotive, l’espace d’un tournage. Bourru (les Maigret), cinglant, homme de peu de mots (Le Chat avec Simone Signoret), Jean Gabin savait aussi parler aux femmes (Quai des brumes, avec Michèle Morgan). On dit aussi qu’il est arrivé à quelques reprises que les couples qu’il formait à l’écran se soient transposés dans le privé, comme ce fut le cas avec Marlene Dietrich et Michèle Morgan.

Sa carrière, qui s’est échelonnée sur plus de 40 ans, fut entrecoupée d’un long séjour aux États-Unis pour y vivre avec Michèle Morgan, suivi de son engagement dans les Forces navales françaises libres, puis de son retour en France et au cinéma. Un Français nommé Jean Gabin les vendredi 22 et samedi 23 mars, 20h, à RDI.

Une deuxième vie pour Fugueuse

En dix épisodes, la série mettant en vedette Ludivine Reding a bouleversé l’ensemble des téléspectateurs, l’an dernier. On peut y voir comment certaines jeunes filles qui s’accrochent au rêve d’une vie trépidante deviennent la proie de proxénètes et profiteurs sans scrupules. Fugueuse, de Michelle Allen, a montré tous les mécanismes, pièges, faux sentiments et belles paroles qui mènent ces filles à l’asservissement. Et c’est douloureux. Avec Jean-François Ruel, Lynda Johnson, Claude Legault, Danielle Proulx, le mercredi 20 mars, 21h, à TVA.

Aux États-Unis, la condamnation à mort est en vigueur dans 31 États. Le jeudi 21 mars, 21h, on se rend en Arkansas, où on doit exécuter 8 hommes en 10 jours, date de péremption d’un des trois produits utilisés pour mettre fin à la vie. Ces hommes et les familles des victimes attendent cette mise à mort depuis 25-30 ans. D’un autre côté, les autorités de la prison ignorent si la drogue fera effet. Dans le cas contraire, le prisonnier sera soumis à de terribles souffrances. Dans le couloir de la mort, à Investigation.

Les amateurs de magie en auront plein la vue avec Luc Langevin: réellement sur scène, qui mènera les téléspectateurs à voguer entre science, rêve et illusions, à Radio-Canada, les mercredis 20 et 27 mars, 21h. L’illusionniste sera également à ARTV, les vendredis 22 et 29 mars, ainsi que le 5 avril, 20h, alors qu’avec trois comparses (Viktor Vincent, Stéphane Bourgoin, Gus) et quelques artistes invités, on multipliera les défis dans «Tours de ville».

À RADIO-CANADA: Ce samedi, 22h30, on nous présente Une famille à part, qui a choisi de vivre en forêt, sans électricité, durant une période de cinq ans. Loin de la vie trépidante de la ville, de la télévision, des réseaux sociaux, voudront-ils y revenir un jour? Véronic DiCaire: Autrement, c’est le spectacle, présenté en deux parties, de l’imitatrice qui prépare son retour sur la scène québécoise. Les lundis 18 et 25 mars, 21h.

À TÉLÉ-QUÉBEC: On ne sait plus quoi faire de Malony, un adolescent retiré à sa mère droguée, alors qu’il était enfant. Ayant séjourné dans plusieurs établissements, il est devenu un jeune difficile, incontrôlable, avec une scolarité désastreuse. Mais une juge et un éducateur croient en lui. La tête haute avec Catherine Deneuve, Rod Paradot et Benoît Magimel, ce dimanche, 22h30.

À TV5: Hunter Moore, parfait désoeuvré de 24 ans, a su devenir l’homme le plus détesté d’internet. Il a créé un site sur lequel sont déversés des photos intimes d’anciennes conquêtes d’amateurs de porno. Cette organisation lui rapporte 15 000 $ par mois. Mais un jour, tout va trop loin pour une politicienne en Californie. Criminels 2.0 / Hunter Moore, le roi du revenge porn, le jeudi 21 mars, 21h.

À V: Dans le but de piéger les gens, Dominic Paquet devient, à l’aide de savants maquillages, policier, professeur de langues étrangères, emballeur dans un supermarché, chanteur dans un restaurant, provoquant des situations absolument hilarantes dans Mets-y le Paquet, le lundi 18 mars, 19h30.

À CANAL VIE: Hélène Bourgeois-Leclerc discute avec une Anick Lemay très émotive devant les images de son enfance et de gens qui lui sont chers, à Projection privée, le mercredi 20 mars, 19h30.

Santé

Trop de télévision causerait un déclin de la mémoire verbale chez les aînés

Écouter plus de 3,5 heures de télévision par jour est associé à un déclin de la mémoire verbale des personnes âgées, préviennent des chercheurs britanniques - une association qui fait toutefois bondir un expert de l’Université de Sherbrooke.

La mémoire verbale définit la capacité à retenir des informations nouvelles acquises. Quelqu’un qui a des problèmes de mémoire verbale, par exemple, pourra poser des questions concernant des éléments discutés seulement quelques minutes plus tôt.

Deux chercheurs du University College London ont analysé des données provenant de près de 3700 personnes âgées de 50 ans et plus. Celles qui écoutaient plus de 3,5 heures de télévision par jour, ont-ils dit, présentaient un déclin de leur mémoire verbale au cours des six années suivantes.

Les chercheurs disent avoir mesuré chez elles un déclin de 8 à 10 pour cent de la mémoire verbale. Chez les participants qui écoutaient moins de 3,5 heures de télévision par jour, le déclin était deux fois moins important, soit de 4 à 5 pour cent.

Ils expliquent que la nature passive de la télévision - comparativement à des activités plus interactives, comme les jeux vidéo ou la navigation sur internet - génère possiblement un stress cognitif qui contribue au déclin de la mémoire.

«Je suis tout à fait en désaccord, a dit le docteur Christian Bocti, du service de neurologie du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke. On sait que dans les dix années avant un diagnostic de maladie d’Alzheimer ou de démence, on a des changements cognitifs, donc toutes les études (...) qui prétendent trouver une association causale, mais qui sont à l’intérieur de dix ans d’un diagnostic, à mon avis ne sont pas valides.»

Le lien de causalité entre le fait de regarder plus de télévision et le déclin cognitif constaté doit être sérieusement remis en question, croit-il.

Il rappelle que dix années pourront s’écouler entre les débuts de la maladie d’Alzheimer dans le cerveau et un diagnostic. Pendant ces dix années, le patient risque de réduire ses activités de manière progressive: le temps auparavant consacré à la lecture ou à des activités plus compliquées devra être comblé, «et éventuellement par défaut je vais davantage regarder la télé».

«D’après moi, c’est une activité qui est une manifestation des troubles cognitifs débutants plutôt qu’une cause des troubles cognitifs qui s’installent», a-t-il expliqué.

Des données canadiennes publiées il y a 20 ans abondent dans ce sens, selon le docteur Bocti. Une étude publiée dans les années 1990 avait démontré qu’une perte de loisirs compte parmi les signes les plus précoces d’un déclin cognitif qu’il soit possible de détecter.

«Si vous avez trois ou quatre loisirs à l’extérieur de votre domicile, et que vous faites de moins en moins de loisirs, qu’est-ce que vous allez faire? Vous allez regarder plus la télévision. Donc c’est probablement ça qu’ils (les chercheurs britanniques) ont observé dans leur étude.

«Je suis très surpris que ce papier-là ait été accepté par Nature parce que c’est une association, à mon avis, qui ne tient pas du tout la route, a-t-il affirmé. Le fait que ce soit publié dans Nature... Je suis presque au bord d’écrire une lettre à l’éditeur pour dire que je suis contre.»

Les conclusions de cette étude sont publiées par le journal Scientific Reports, qui fait partie de la famille Nature.

Télé

«Cent ans de solitude» sera adapté en série par Netflix

NEW YORK - Netflix a acquis les droits de «Cent ans de solitude» de Gabriel Garcia Marquez, l’un des romans les plus célèbres du 20e siècle.

La plateforme vidéo a annoncé mercredi qu’elle adapterait le livre paru en 1967 en une série en espagnol. Elle sera tournée en grande partie en Colombie.

Les fils de Gabriel Garcia Marquez, Rodrigo Garcia et Gonzalo Garcia Barcha, en seront les producteurs exécutifs.

«Cent ans de solitude» s’est vendu à 47 millions d’exemplaires et a été traduit en 46 langues.