Sylvain Cossette sera sur la scène du Festival western de St-André-Avellin, vendredi. Par la suite, les festivaliers auront droit aux prestations de Marie-Mai, Jérôme Couture ainsi que Marie-Ève Janvier et Jean-François Brault.

Sylvain Cossette prêt à ouvrir le bal

La Petite-Nation chaussera ses bottes de cow-boy à compter de vendredi soir, alors que le 14e Festival western de Saint-André-Avellin débutera avec, en levée de rideau, Sylvain Cossette.
Cela ne fait aucun doute, Sylvain Cossette est prêt à mettre le party aux abords du Complexe Whissell. À l'autre bout du fil, quelque part dans une forêt de la Mauricie - lui et sa conjointe Andrée Watters viennent de s'acheter un chalet -, l'auteur-compositeur-interprète semble en pleine forme lorsque LeDroit l'a joint lundi.
Depuis quelques semaines déjà, il sillonne différents festivals à travers le Québec. Tantôt avec le spectacle Le meilleur des 70's, tantôt avec ses acolytes de la Tournée All Star, Sylvain Cossette a l'avantage d'avoir plus d'une corde à son arc. Ce n'est pas comme s'il n'aimait pas se plonger la tête dans différents projets. Comme un caméléon, il se plaît à essayer différentes formules et à changer d'habit, selon l'air du temps.
Pour une première fois depuis belle lurette, il peut d'ailleurs visiter des patelins qu'il n'avait pas eu la chance d'explorer ces dernières années. Il se permet même quelques concerts acoustiques.
«Depuis 10 ans que je me promène avec un camion de 53 pieds. Il y a beaucoup d'endroits où on ne pouvait pas aller. Cette année, pour se rendre partout, on a accepté des endroits un peu plus petits et on a réduit les effets spéciaux. J'aime bien ça et à chaque spectacle, on s'adapte selon l'endroit. J'ai un répertoire assez large qui me permet de le faire», note l'artiste.
Le public de Saint-André-Avellin aura le droit à la mouture dégourdie de Rétrospective, vendredi soir, sous le chapiteau. Une version adaptée pour les prestations extérieures. Le spectateur pourra entendre les grands succès de la carrière de Sylvain Cossette, mais aussi des pièces de la période des 70's. «Tout ça avec une touche plus party», dit-il.
«C'est une heure et demie de chansons que les gens connaissent. Dans ce genre d'événement, il y a toujours un côté festif. Les gens viennent pour se divertir et ne veulent pas sentir comme à l'école où ils doivent apprendre quelque chose», lance-t-il en riant.
Avis aux admirateurs: les occasions de voir Sylvain Cossette en formule Rétrospective risquent de se faire rares pour la suite des choses. La prochaine escale en Outaouais pour celui qui aime bien se décrire comme un «chanteur avant tout» est prévu pour mars 2015, à Gatineau. Cette fois, ce sera pour venir présenter son nouvel opus, Accords, dont la parution est prévue cet automne. «Ce sera un album un peu plus acoustique et ambiance. Le but était de faire quelque chose d'intime et de différent», promet le principal concerné.
Le Festival western de Saint-André-Avellin se poursuivra jusqu'au 27 juillet sur le site érigé près du Complexe Whissell. Marie-Mai (19 juillet), Jérôme Couture (21 juillet) et le couple Marie-Ève Janvier et Jean-François Brault (23 juillet) sont attendus.
Des activités familiales de tous genres, des rodéos et des compétitions équestres marqueront également la programmation de l'événement tout au long des dix jours de festivités. Des bracelets sont en vente directement à la billetterie du festival, au Complexe Whissell.