L’orchestre du CNA a voulu « apporter un peu de joie en ces temps difficiles » par les trompettes de Karen Donnelly et de Charlie Watson, le cor de Lawrence Vine, le trombone de Donald Renshaw et le tuba de Chris Lee.
L’orchestre du CNA a voulu « apporter un peu de joie en ces temps difficiles » par les trompettes de Karen Donnelly et de Charlie Watson, le cor de Lawrence Vine, le trombone de Donald Renshaw et le tuba de Chris Lee.

Une mélodie sur l’eau

Catherine Morasse
Catherine Morasse
Le Droit
Les marcheurs, joggeurs et cyclistes qui longeaient le canal Rideau jeudi en fin d’après-midi ont peut-être remarqué sur l’eau une croisière singulière, alors que cinq joueurs de cuivres voguaient jusqu’au lac Dow. Ce n’était pas une illusion : c’étaient des musiciens de l’orchestre du Centre national des arts (CNA) qui faisaient un concert surprise.

Du même coup, ils jouaient devant public pour la première fois depuis mars.

L’orchestre du CNA a ainsi voulu « apporter un peu de joie en ces temps difficiles » par les trompettes de Karen Donnelly et de Charlie Watson, le cor de Lawrence Vine, le trombone de Donald Renshaw et le tuba de Chris Lee.