Daniel Cardinal a monté une équipe de vétérans l’an dernier pour la présentation de la première édition du Festival Nostalgia à Ottawa. Cette année, il récidive avec une deuxième mouture tout aussi intéressante.

Une dose de nostalgie sur les plaines LeBreton

Depuis quelques années, les groupes hommage ont la cote au sein des programmations de plusieurs festivals. L’équipe de Nostalgia l’a bien compris et présente, pour une deuxième année, un festival exclusivement composé d’hommages.

Du 21 au 24 août, sur les plaines LeBreton, le festival Nostalgia ramènera le public à des moments bien précis de l’histoire de la musique — ou de la vie des festivaliers.

Bien entendu, nous ne sommes pas ici devant les artistes originaux, plusieurs qui y sont représentés étant décédés depuis des lunes. Mais la qualité des musiciens qui se retrouveront sur la scène de Nostalgia n’est pas à négliger.

Bien souvent, la copie est plus fidèle à l’original que l’original lui-même. Et c’est cela que recherchent les amateurs du genre, car la grande majorité des festivaliers présents sont des fans de l’artiste « hommagé ».

C’est donc quatre jours de plaisirs qui attendent les mélomanes de la région. Tout cela débutera le mercredi, à 18 h, avec Absolute Leppard (Def Leppard), qui sera suivi par Jukebox Heroes, un hommage à Foreigner.

Enfin, pour terminer cette soirée glam rock, Absolute Journey viendra rendre hommage à Journey.

La soirée du jeudi sera celle du classic rock alors que Green River Revival interprétera les grands succès de CCR. Hotel California fera de même pour les hits des Eagles.

Suivra une véritable fièvre du vendredi soir alors les groupes Forever Young (Rod Stewart), Abbamania (Abba) et Serious Moonlight (David Bowie) ajouteront une touche de séduction dans ce festival.

Enfin, la programmation du samedi risque de faire exploser la billetterie. Tout débutera à 15 h 15 avec Here Today (Paul McCartney) suivi de Dreamer (Supertramp), Glory Days (Bruce Springsteen) et 21 Gun Salute (AC/DC).

Trio franco

C’est un trio entièrement francophone qui a mis sur pied l’événement, dont la première édition a connu l’an dernier un succès instantané.

Le directeur général Daniel Cardinal, qui est un spécialiste du marketing — et un amoureux de la musique —, a monté une équipe de vétérans justement afin que son festival parte sur les chapeaux de roue. Et Cardinal ne s’est pas trompé en allant chercher Claude Faucon et Pierre Miron.

Claude Faucon, qui est le directeur technique, est tombé dans la marmite des événements culturels quand il était petit. On l’a vu au sein de plusieurs organisations franco-ontariennes dont l’APCM, le Festival Franco, le MIFO et jusqu’à aujourd’hui, au Bluesfest d’Ottawa. Il était également derrière la production des festivités de la Coupe Grey à Ottawa en 2017.

Enfin, le responsable de la logistique Pierre Miron a passé toute sa vie professionnelle dans le monde des événements. On l’a vu au Franco, au Festival des tulipes, au Bluesfest, aux Grands feux et la Gatineau Loppet.

POUR Y ALLER

Quoi ? Festival Nostalgia

Où ? Plaines LeBreton, Ottawa

Quand ? Du 21 au 24 août

Renseignements : nostalgiafestival.ca