Les comédiens Maxim David, Andréane Bouladier, Constant Bernard et Stéphane Guertin.

Une comédie musicale vachement franco-ontarienne

Foi de cultivateur de Casselman, «VACHES, the musical» est une des rares comédies musicales franco-ontariennes d’envergure à être créée au nord de Broadway !

« Ça doit faire dix ans qu’Olivier Nadon et moi, on parlait de monter une comédie musicale. Maintenant, ça y est, on commence les répétitions ! » lance Stéphane Guertin d’Improtéine, qui est tout feu tout flamme à l’idée que sa comédie musicale écrite avec son compère du quintette humoristique franco-ontarien verra le jour en avril 2020. Après les répétitions qui se déroulent dans la Cour des Arts à Ottawa, les premières représentations seront au LabO.

Très librement inspirée d’une histoire vraie, VACHES, the musical raconte comment Jean, un agriculteur, tente, en pleine crise du verglas (en 1998), de sauver d’une mort certaine des centaines de vaches malgré les obstacles : sa fille urbaine, le maire assoiffé d’argent et les soldats qui débarquent ! À travers ce verglas qui glaçait le cœur de ses voisins fermiers, Stéphane Guertin raconte que le héros « s’était patenté une génératrice sur son tracteur ». Pendant trois semaines, il a ainsi trait ses vaches et celles de ses voisins. Il le fallait, car une vache qui n’est pas traite risque de mourir à la suite de diverses infections.

L’idée a démarré quand Stéphane Guertin était encore le directeur artistique de Créations In Vivo d’Ottawa, qui agit comme producteur. Son successeur, Éric Perron, n’hésite pas à dire qu’il n’a « jamais autant ri à la première lecture d’un texte ». De son côté, le coauteur précise qu’il ne faut pas s’attendre nécessairement à une action linéaire. « On n’est pas dans le réalisme. On se permet de couper des chansons pour revenir au texte, et de reprendre la chanson après ! »

La musique sera de Brian St-Pierre, alors que Geneviève Cholette s’occupera des chorégraphies. De son côté, Dillon Orr signe la mise en scène d’un spectacle qui pourrait s’apparenter à du Monty Python, selon Guertin.

Le texte de VACHES, the musical a même transité dans les mains de l’auteur Jean Marc Dalpé, rien de moins, celui-ci agissant à titre de conseiller dramaturgique.

Une tournée en vue ?

Éric Perron mentionne que le spectacle sera présenté à la mi-janvier à Contact ontarois. L’événement rassemblant diffuseurs, producteurs, agents et artistes francophones sert de vitrine à la vente de spectacles. VACHES, the musical pourrait donc, à partir de là, connaitre quelques tournées au Canada.

Outre Stéphane Guertin, Andréane Bouladier, Constant Bernard, Maxim David et Geneviève Roberge-Bouchard seront également de la distribution.

À ceux et celles qui ont trop hâte de voir un jour « Casselman, la crise de verglas et une vache nommée Caramel dans un même film ? », le site d’In Vivo est très clair : il faudra pour l’heure, « en attendant d’avoir le budget », se concentrer sur la comédie musicale !