Décidément, la brigade de Pat Patrouille aura fait jaser à la suite de son passage dans la région de la capitale nationale.

Une attente de deux mois pour être remboursée

La compagnie TBOS Live, qui a fait parler d’elle pour les mauvaises raisons l’automne dernier en changeant la date et le lieu du spectacle La Pat’Patrouille à la rescousse à Gatineau, aura mis deux mois avant de rembourser une mère de famille.

Après de nombreux échanges de courriels, la Gatinoise Annabelle Lafontaine-Hupé va sous peu recevoir la somme de 253$ qu'elle avait dû débourser. C’est pourtant le 11 novembre dernier qu’elle avait signifié vouloir être remboursée pour ses quatre billets de spectacle, n’étant pas satisfaite des nouveaux sièges qu’on lui proposait à la suite du déménagement du site du spectacle.

Dix jours plus tard, on lui indiquait que le chèque avait bel et bien été posté. Mais celui-ci ne s’est jamais rendu à destination et depuis la mi-décembre, c’était le silence radio, personne ne répondant à ses questions.

Ce n’est qu’à la suite d’un appel téléphonique du Droit mercredi que la compagnie a contacté la mère d’une fillette de deux ans pour lui indiquer qu’un chèque lui serait acheminé sans faute dans les prochains jours.  

La jeune femme, qui a fini par apprendre que le chèque avait possiblement été égaré, avoue ne pas avoir été impressionnée par le service à la clientèle de l’entreprise basée à Montréal.

«Je commençais sérieusement à croire qu’il s’agissait d’une arnaque. C’est inconcevable d’attendre deux mois pour un remboursement, surtout pendant la périodes des Fêtes, en plus de ne pas répondre aux courriels d’un client pendant un mois», a commenté la principale intéressée.

La productrice déléguée chez TBOS Live, Maryse Fortin-Dupuis, a indiqué qu’il s’agissait d’un cas isolé et que tous les clients concernés avaient été remboursés.

«Pour nous, c’était une priorité, car on était conscient que les changements avaient causé la déception. On avait même augmenté les effectifs à la billetterie», a-t-elle dit.

Rappelons qu’à un mois d’avis, TBOS Live avait décidé que le spectacle mettant en vedette Ryder et sa brigade canine serait présenté le 24 novembre au Centre Canadian Tire plutôt qu’au Palais des congrès de Gatineau le lendemain, causant la frustration de plusieurs parents.