Christine Beaulieu est l’une des interprètes de «La fureur de ce que je pense».

Un spectacle en hommage à Nelly Arcan

MONTRÉAL - Un spectacle québécois en hommage à l’écrivaine Nelly Arcan, disparue en 2009, est présenté à compter de ce jeudi dans un théâtre d’Amsterdam aux Pays-Bas.

Il s’agit de la pièce La fureur de ce que je pense, de Marie Brassard, qui avait été créée en 2013.

Trois représentations ont été programmées.

Christine Beaulieu, qui est l’une des interprètes de cette pièce, souligne qu’elle suscite de l’intérêt à l’étranger.

«On est allé à Madrid en avril dernier, la semaine dernière on était à Limoges et là, on est à Amsterdam pour présenter le spectacle, a énuméré l’artiste en entrevue transatlantique avec La Presse canadienne. Il y a encore d’autres diffuseurs intéressés. Donc, moi, en ce moment, je réalise vraiment un rêve d’être ici parce que l’on est dans un des plus beaux théâtres au monde (le «Stadschouwburg»).»

Immense honneur

Celle qui est aussi dramaturge a par ailleurs appris mercredi qu’elle est finaliste dans la catégorie «Théâtre» pour les Prix littéraires du Gouverneur général.

Cette nomination lui revient pour sa pièce J’aime Hydro.

D’Amsterdam, elle a affirmé qu’il s’agissait pour elle d’un immense honneur.

L’auteure et comédienne est particulièrement fière du travail qui a été réalisé avec l’illustratrice Mathilde Corbeil pour la version livre de l’oeuvre théâtrale.

«Ça devient en fait une pièce de théâtre illustrée, ce qui est assez rare et je suis fière de ça parce que je suis vraiment une amoureuse d’illustrations. On a travaillé de manière assez pointilleuse et rigoureuse, Mathilde et moi, pour mettre sur papier tous ces mots là ainsi que ces dessins pour que ce soit beau pour l’oeil.»

Christine Beaulieu ne peut cacher sa fierté d’être en lice avec Michel Tremblay, Guillaume Lapierre-Desnoyers, Steve Gagnon et Anne-Marie Olivier.

«Je suis très touchée de ça. En plus, avec les autres finalistes qui sont là, qui sont des auteurs pour qui j’ai énormément de respect.»

Les gagnants des prix littéraires du Gouverneur général seront annoncés le 30 octobre.

Entre-temps, l’artiste en demande poursuivra le tournage de la troisième saison de la série Lâcher prise (ICI Radio-Canada) et les répétitions pour la pièce Bilan, de Marcel Dubé, qui sera jouée au Théâtre du Nouveau Monde à compter du 13 novembre.