Matt Lang sera en spectacle le samedi 13 juillet, à Maniwaki.

Un album et un retour aux sources pour Matt Lang

Matt Lang ne semble pas au bout de son lasso. Le chanteur country originaire de Maniwaki aura un été bien chargé et un automne tout aussi occupé.

Malgré un agenda digne des grandes vedettes, Matt tient à faire une pause afin de rencontrer les gens de son patelin. Un retour aux sources pour l’artiste qui aura lieu le 13 juillet, au Centre sportif Gino-Odjick de Maniwaki.

« Nous allons présenter notre spectacle partout au Québec et même ailleurs au Canada, mais nous n’avions pas de date chez nous, confiait-il au Droit en entrevue téléphonique. Alors, on a décidé de monter un show à l’aréna de Maniwaki, tout ça en collaboration avec la Ville et la Fondation Jean-Claude Branchaud. Ce sera un gros show, comme celui que l’on promène dans les festivals ».

Lang est très attaché à son coin de pays, celui qui l’a vu grandir et qui l’a toujours appuyé dans tous ses projets.

« Depuis que je fais de la musique, les gens de chez-nous m’ont toujours supporté. Que ce soit dans les bars ou lors de mon passage à La Voix, je les ai toujours sentis derrière moi et je me demande pourquoi d’ailleurs », dit-il, mi-sérieux.

Le spectacle du 13 juillet prendra des allures de grande fête du country à l’américaine alors que Matt Lang montera sur scène avec tous ses musiciens. Il offrira même une première partie à un groupe local, Les Gars d’bois, ce même groupe avec qui il a fait ses débuts.

« On veut que ça lève, cette soirée-là. Et connaissant les gens de la Haute-Gatineau, ça ne devrait pas être un gros défi de réussir à y arriver. »

Nouvel album

Le passage de Matt Lang à Maniwaki n’est pas la seule nouvelle que le chanteur avait à nous donner.

Depuis son arrivée dans la famille Sony et dans l’entourage du producteur Jay Ward, les projets ne manquent pas et celui d’un nouvel album est déjà bien enclenché.

« Je peux difficilement donner des infos précises sur l’album, mais je peux dire qu’il sera résolument plus country en plus de compter quelques pièces à saveur pop et new country. Un beau mélange de genres tout en conservant notre identité, avoue-t-il. D’ailleurs, je travaille toujours avec la même équipe que le premier album et Danick Dupelle (Emerson Drive) sera encore une fois à la réalisation. »

Ce deuxième opus en un peu plus d’un an sera réalisé avec l’équipe de Tebey, comme ce fut le cas en 2018. D’ailleurs, la semaine dernière, sur les ondes de la station Pure Country d’Ottawa, Tebey a confié qu’un premier extrait devrait sortir en août prochain, ce que Matt n’a pas tout à fait nié.

« Je ne connais pas les dates ni les plans des producteurs, mais ça ressemble à ça, lance-t-il. On a d’ailleurs ajouté quelques nouvelles chansons dans notre spectacle que nous présentons cet été. Les gens pourront se faire une idée de ce qui s’en vient pour nous. »

Même si ce nouvel effort sur disque se concrétise particulièrement à Nashville, la signature outaouaise y est quand même très présente. Ariane Ouellet et Carl Prévost, des Mountain Daisies, ont déjà enregistré des voix sur certaines pistes.

« On était à Nashville récemment et le producteur nous a demandé de faire quelques back vocals sur l’album de Matt, de confier Prévost, originaire de la Petite-Nation. Tu comprends qu’on a sauté sur l’occasion. »

On devra attendre quelques semaines encore pour connaître tous les détails entourant le lancement de ce deuxième opus pour la vedette montante du new country au Canada.