Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le Théâtre de l'Île tout comme plusieurs autres scènes de la région, lèveront leur rideau pour offrir des productions au public outaouais.
Le Théâtre de l'Île tout comme plusieurs autres scènes de la région, lèveront leur rideau pour offrir des productions au public outaouais.

Place au théâtre [VIDEO]

Yves Bergeras
Yves Bergeras
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Les scènes de la région se sont déconfinées juste à temps pour accueillir la Journée mondiale du théâtre, ce 27 mars.

La salle Odyssée accueille Le curieux destin d’Marcel, solo de Marcel Lebœuf à la confluence du théâtre, de la conférence et de l’impro, tandis que le Théâtre de l’Île a renoué avec sa programmation, invitant le public à redécouvrir live le passé recomposé d’Albertine, et que la troupe Désinvolte s’installe virtuellement à La Basoche.

Désinvolte

Profitant de la Journée mondiale du théâtre, la troupe Désinvolte remonte elle aussi sur les planches. 

La troupe communautaire aylmeroise se lance dans une mise en lecture de sa prochaine création, Bougie stellaire, qui explore différents thèmes liés à la santé mentale.

Cette mise en lecture sera présentée sur la scène du cabaret La Basoche «sans public», mais fera l’objet d’une diffusion en direct sur la page Facebook de la troupe, ce samedi 27 mars à 19h. Son visionnement sera aussi possible en différé.

La pièce a pour décor un appartement coincé «entre les flammes», dans lequel une poignée de personnages «tentent de renaître de leurs cendres», voire d’allumer un nouveau feu, quant à lui «plus lumineux».

Cette création originale est composée de textes signés par Arnaud Blanchard, Mélissa Campeau, Valéria Contreras Perez, Catherine Levasseur-Terrien, Gabrielle Roberge et Clémence Roy-Darisse, et mise en scène par Emmanuelle Gingras.

L’interprétation a été confiée à Luc Charette, Marjorie Desbiens Poitras, Georges Desjardins-Akey, Ginette Fournier, Nadia Pocahey, François R. Caron. 

Eric Beevis

Mot du Théâtre franco-ontarien

Depuis 1996, l’organisme Théâtre Action apporte sa contribution à la Journée Mondiale du Théâtre, à travers le Mot du Théâtre franco-ontarien, signé par une plume différente chaque année.

C’est à l’auteur Éric Beevis, qu’est revenu cet honneur, en cette édition 2021.

Pour Théâtre Action, le choix s’est «rapidement imposé», souligne la présidente de Théâtre Action, Caroline Yergeau. 

«Nous tenions à mettre en lumière l’engagement des enseignants en arts en cette année pleine de défis, ainsi que la passion qui anime les artistes de théâtre, de tous les milieux et de tous les horizons», indique-t-elle.

Enseignant à l’Université d’Ottawa, «artiste engagé» et passionné de théâtre et de musique, M. Beevis explore aussi la musicalité de la langue à travers le slam et la poésie. 

Son Mot du Théâtre franco-ontarien, intitulé Hommage à Notre Très Cher Théâtre, a été dévoilé le mardi 23 mars. 

On peut entendre M. Beevis le déclamer sur la page Facebook de Théâtre Action.

« J’aime le théâtre parce que ... »

Bien consciente des «circonstances très inhabituelles» qui entourent cette année les célébrations de la Journée mondiale du théâtre, alors que bien des salles restent fermées, l’Association des théâtres francophones du Canada (ATFC) s’est fendue d’un sympathique montage vidéo donnant la parole aux artisans du milieu théâtral, mais aussi au public. 

Acteurs, créateurs, conteurs et amateurs ont ainsi pu évoquer «ce qui leur manquait le plus» en répondant à la phrase : « J’aime le théâtre parce que ... »

Le fruit – bilingue – de cette initiative, à laquelle ont aussi participé la Playwright’s Guild of Canada et la Professional Association of Canadian Theatres, les deux principaux organismes anglophones voués au développement de la communauté théâtrale au pays, se retrouve sur YouTube.

Des photos envoyées par le grand public ont aussi été partagées sur les réseaux sociaux des trois entités; d’autres seront affichées tout au long de la semaine.

Journée mondiale du théâtre

Créée en 1961 par l’UNESCO, la Journée mondiale du théâtre est célébrée chaque 27 mars dans le monde entier afin de «célébrer la puissance du théâtre en tant que pont indispensable pour la compréhension internationale mutuelle et la paix», dans un souci de «promotion de la diversité culturelle et l’identité».