«Oh Canada Eh ?», souper-spectacle établi à Niagara Falls, ouvrira une franchise à Ottawa dès le vendredi 28 juin.

«Oh Canada Eh?» s’importe à Ottawa

Un joueur de hockey, du Céline Dion, un repas avec soupe aux pois et beaucoup de flanelle carreautée : «Oh Canada Eh ?», souper-spectacle établi à Niagara Falls, ouvrira une franchise à Ottawa dès le vendredi 28 juin.

Voilà 25 ans qu’Oh Canada Eh ? fait rire les publics à Niagara Falls. Écrit par les partenaires d’affaires Jim Cooper et Ross Robinson, le spectacle y a acquis depuis 1994 une réputation enviable — huit prix l’ont couronné meilleure attraction touristique du coin, dont un Ontario Choice Award en 2018 — ainsi que son propre édifice, dans la tradition des Broadway à succès. Dans le genre souper-comédie musicale, il s’agit actuellement du spectacle ayant la plus longue durée de vie au pays.

L’expérience fait vivre une soirée à la canadienne dans sa version la plus caricaturale. Les stéréotypes y sont kitsch, gonflés à l’hélium ; ils forment le cœur, l’essence comique du spectacle en voulant faire rire, ensemble, du « Great White North » et de ses clichés. Attablés devant un repas style « bonne franquette » de soupe aux pois, de rôtis divers et de poissons, les spectateurs rencontrent des personnages dignes de cartes postales. Un cavalier de la Gendarmerie royale, Anne Shirley — la fameuse rouquine qui loge dans une maison aux pignons verts — et un trappeur canadien-français, entre autres, y servent les plats et jouent une série de sketchs musicaux comico-abrasifs situés de la Seconde Guerre mondiale à 2019.

Le répertoire ? Des classiques du pays, bien entendu. Une récente refonte par le directeur artistique Lee Siegel y a intégré du Shawn Mendes, du Avril Lavigne et du Justin Bieber, mais aussi des titres composés ou popularisés par des Canadiens, comme American Woman, de The Guess Who, ou Wrecking Ball, écrite pour Miley Cyrus par une équipe à laquelle se sont greffés deux « Canucks ».

Oh Canada Eh ?, donc, jouera à Ottawa du 28 juin au 14 septembre, presque chaque jour, au Centre RA. Jean-François Grenier et Meaghan Chapin, de la nouvelle boîte de production Totally Legit, souhaitent tester l’accueil local avec cette première série de concerts.

Pour l’anecdote : M. Grenier et Meaghan Chapin, partenaires de vie et d’affaires, se sont rencontrés à Niagara il y a plusieurs années, alors que les deux jouaient dans le même spectacle qu’ils importent cet été.

Jean-François Grenier tient à le souligner : Oh Canada Eh ? est majoritairement en anglais. À travers le personnage du trappeur, « il y a un certain contenu francophone », détaille le gestionnaire des opérations de Totally Legit. Le sujet du bilinguisme s’y fait griller. Et en musique, « c’était important pour nous d’ajouter deux chansons francophones, précise-t-il. On a ramené Mon Pays de Gilles Vigneault, qui était originalement dans le show, mais qui a été éliminée, et on a intégré Pas besoin de frapper », de Sylvain Cossette.

Il suffit d’avoir mis les pieds une seule fois près des chutes du Niagara pour savoir que les touristes y font légion. À qui le spectacle s’adresse-t-il ; à eux ou aux communautés locales ? « Aux deux, précise Jean-François Grenier. Il y a du contenu qui parle beaucoup aux Canadiens, parce que ça nous ressemble. La façon dont le spectacle est présenté est très familiale et il y a toujours cette touche d’autodérision. La réalité (touristique) est différente, mais oui, personnellement, je pense que ça va toucher les gens ici. »

La distribution d’Oh Canada Eh? à Ottawa comprend Kodi Cannon, Meaghan Chapin, Michelle Chapin, Samantha DeBenedet, Michelle Gendron, Jean-François Grenier, Gregory Palmer, Ryan Pedersen, Pierre Jessy Sirois et Stefania Wheelhouse.

+

POUR Y ALLER

Quand ? Du 28 juin au 14 septembre

Où ? Centre RA, Ottawa

Renseignements : ohcanadaehottawa.com