Steve Hill

Nos suggestions pour le Bluesfest

C’est le dernier week-end pour l’édition 2018 du Bluesfest d’Ottawa, mais il reste encore deux belles soirées pour s’en mettre plein les oreilles. L’équipe des arts poursuit sa liste de suggestions, en s’intéressant aux artistes invités dans l’ombre des têtes d’affiche.

Steve Hill 

Samedi 14 juillet, 20 h
Scène Black Sheep

Il est un grand guitariste, ça on le sait depuis longtemps. Mais il s’accompagne aussi avec un arrangement de percussions accrochées à ses pieds ou son manche de guitare. Steve Hill est un homme orchestre qui s’éclate sur toutes les scènes qu’il foule. Le Trifluvien montera sur la petite scène derrière le Musée canadien de la guerre avec tout son arsenal. Rappelons qu’en mai dernier, il a lancé un premier album live, The One-Man Blues Rock Band. Si vous n’avez pas l’album, ce sera le moment d’applaudir un virtuose et un gars franchement sympathique. 

***

Elijah Woods x Jamie fine

Samedi 14 juillet, 16 h 15
Scène City

Révélé à l’émission The Launch l’hiver dernier, Elijah Woods x Jamie Fine (le « x » se prononce « and ») continue de surprendre et d’élargir son fan club.

Elijah Woods x Jamie Fine

Le duo originaire d’Ottawa donne dans un électro-pop très accessible et « up beat » qui plait à plusieurs. On peut dire que ça lance bien un samedi.

***

Colin James

Samedi  14 juillet, 21 h 30
Scène Black Sheep

James n’est certainement pas un inconnu, mais on a cru bon de le programmer sur une scène secondaire.

Colin James

À bien y penser, je crois que c’est une bonne idée puisque ça devient une alternative à la soirée de hip-hop qui se tiendra simultanément sur la scène principale. Vous pouvez être certains que je serai bien installé derrière le musée pour une soirée comme je les aime, en compagnie d’un grand musicien.

***

Jessie Reyez 

Samedi 14 juillet, 19 h 

Scène City

La Torontoise d’origine colombienne qui mêle le R’n’B, le folk et la pop à sa voix soul sera à surveiller au cours des prochaines années. 

Jessie Reyez

Si elle ne compte qu’un EP, Kiddo, lancé en avril 2017, cela ne l’a pas empêché de se faire remarquer et d’avoir collaboré avec plusieurs artistes, dont Calvin Harris. Elle s’est également vu remettre, en mars, le Juno de la révélation de l’année. 

***

Dear Rouge

Dimanche 15 juillet, 18 h 30
Scène City

Le duo de Vancouver – formé du couple Drew et Danielle McTaggart – Dear Rouge viendra faire résonner sa pop-électro sur la scène principale du Bluesfest.

Dear Rouge

Formé en 2012, le duo récipiendaire d’un Juno devrait enchaîner pendant une heure les titres de son plus récent album Phases. Nul doute que plusieurs seront surpris en train de danser sur les Plaines LeBreton.