Le fondateur du Montebello Rock a mentionné que l’organisation travaillait «sur quelque chose», mais que rien n’était coulé dans le béton pour l’instant.

Montebello Rock: gare aux rumeurs

L’organisation du festival Montebello Rock, dont la première édition a eu lieu en juin dernier, a publié en début de semaine une image par le biais de Facebook sur laquelle on peut lire en gros caractères «2020», en dessous de ce qui s’apparente à une église survolée d’oiseaux noirs.

La publication n’a pas tardé à faire réagir les internautes adeptes de musique punk et métal qui ont vu dans cette mise en ligne l’annonce d’une programmation pour l’été prochain, à Montebello.

Le fondateur de l’événement, Alex Martel, a mentionné au Droit, jeudi, que le but de la publication était de démontrer que l’organisation travaillait «sur quelque chose», mais que rien n’était coulé dans le béton pour l’instant.

«On travaille sur différents scénarios pour 2020, mais il est trop tôt pour annoncer quoi que ce soit», a fait savoir M. Martel, par voie écrite.

Le maire de Montebello, Martin Deschênes, a d’ailleurs confirmé que la Municipalité n’était au courant de rien, pour l’heure.

Le festival a vu le jour à la suite de la déconfiture d’Outaouais Rock, organisme pilotant le défunt Rockfest qui a déclaré faillite en décembre 2018 après avoir cumulé plus de 5 millions de dollars de dettes au fil des dernières années.