Dillon Orr et Lionel Lehouiller ont reçu jeudi l'un des prix d'excellence de la Fondation pour l'avancement du théâtre francophone au Canada (FAFTC).

Lionel Lehouillier et Dillon Orr honorés

Lionel Lehouillier et Dillon Orr ont reçu le Prix d’excellence attribué à un artiste émergent, remis par la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada (FATFC).

En juin dernier, Lionel Lehouillier a remplacé Dillon Orr à la direction artistique du Théâtre Tremplin. Les deux créateurs sont depuis plusieurs années très impliqués dans le milieu théâtral francophone d’Ottawa-Gatineau.

La Fondation a profité de la tenue de la biennale des Zones Théâtrales pour remettre jeudi soir 7 prix d’excellence et un prix hommage. Les lauréats de ces huit prix se sont partagé 58 000 $ en bourses. 

Le prix émergence a été attribué au tandem pour leur projet Laitue Matinale — dont ils ont pu faire mardi une première lecture publique dans le cadre des Zones. Il est doté d’une bourse de 10 000 $, ce qui permettra aux deux corécipiendaires de poursuivre leurs explorations scéniques, souligne la Fondation.  

Tenue au CNA, cette quinzième cérémonie de remise des Prix d’excellence de la FATFC a été l’occasion de couronner l’Acadienne Anita Landry du prix hommage (Prix Marcus-BMO), lui aussi accompagné d’une bourse de 10 000 $. 

Le lauréat du prix hommage devant désigner un protégé, Mme Landry a choisi la directrice administrative de Satellite Théâtre, à Moncton, Brigitte Gallant — qui recevra quant à elle 3 000 $, grâce au soutien financier du Théâtre français du CNA.

Les deux autres prix d’excellence nationaux ont été remis à Anaïs Pellin, de Vancouver et Allain Roy, de Caraquet. Les prix régionaux ont été répartis entre Vincent Leblanc-Beaudoin, de Toronto (Ontario) Xavier Gould et Céleste Godin (Acadie) et Sabrina Auclair, de Vancouver (pour la zone  Ouest).

Pour plus de détails sur les lauréats, on peut consulter le site de la FATFC.