<em>Les revenants du Petit Chicago</em> sera présenté dans les rues du Vieux-Hull les 27 et 29 août et du 2 au 5 septembre.
<em>Les revenants du Petit Chicago</em> sera présenté dans les rues du Vieux-Hull les 27 et 29 août et du 2 au 5 septembre.

Les Revenants du Petit Chicago de retour dans le Vieux-Hull

Catherine Morasse
Catherine Morasse
Le Droit
Jamais deux sans trois : Les revenants du Petit Chicago commence sa troisième et dernière année de représentations. À compter de jeudi, le détective Simon Surveyer et ses suspects sortiront leurs costumes d’époque 12 fois le long d’un parcours déambulatoire dans le Vieux-Hull.

L’expérience, qui mêle marche, théâtre, histoire régionale — à 90 % vraie — et jeux d’intrigues de type « meurtre et mystère » aura lieu les 27 et 29 août, de même que du 2 au 5 septembre, à raison de deux représentations par soir. Cette production du théâtre Dérives urbaines prend pour point de départ l’intersection Wellington et Leduc et guide les spectateurs le long d’un quadrilatère dans le Vieux-Hull.

Cette année, la production a bien failli avoir une petite sœur : la compagnie avait l’intention de présenter une nouvelle création du même style dans le Quartier-du-Musée, en plus des Revenants. Mais les nouveaux impératifs artistiques, de même que les échéanciers chamboulés par la pandémie, ont fait changer d’avis le metteur en scène Mathieu Charrette.

« Il faut être réaliste. Dans le paysage actuel, avec les contraintes qu’on a, faire une création théâtrale, c’est beaucoup plus difficile. Il faut faire des costumes, se rencontrer, faire des répétitions… », s’est-il ravisé.

Dommage : « on s’enlignait pour avoir une super belle collaboration avec les résidents du quartier. Certains se proposaient pour sortir costumés sur leur galerie pour ajouter à la figuration du parcours, ajoute Mathieu Charrette. On ne voulait pas faire les choses à moitié, donc ce parcours-là a été remis à l’année prochaine. »

Certaines modifications ont été faites dans le parcours pour permettre de garder deux mètres de distance entre les spectateurs.

Le spectacle de 2020 des Revenants du Petit Chicago sera donc presque le même qui a été joué l’an dernier. « C’était plus facile. Le show est déjà éprouvé, il ne demandait que de petits ajustements pour s’assurer que tout le monde ait une expérience sanitaire et sécuritaire. Il n’y a pas de gros changement. Mais ça nous fait excessivement plaisir de pouvoir retourner à la rencontre du public cette année ! »

Al Capone à Hull?

Les spectateurs qui l’ont déjà vu auront le plaisir de retrouver les mêmes personnages historiques, réels ou inventés. Ils seront incarnés par les mêmes comédiens à l’exception de Chantal Richer, dont le rôle de Sandy Lupien, propriétaire d’une « barbotte », a été confié à Sasha Dominique. Pandémie oblige, l’auditoire est maintenant limité à 20 spectateurs, et certaines modifications ont été faites dans le parcours pour permettre de garder deux mètres de distance entre les ménages.

Pour le reste, on retrouvera la même trame, marquée par une double intrigue. L’histoire se déroule dans les années 30, dans un Hull si corrompu et infiltré par le crime organisé qu’on le surnomme « Petit Chicago ». Dans les rues, une rumeur court. Il paraît qu’Al Capone se serait arrêté dans cet infâme coin de pays pour faire Dieu sait quel tour de passe-passe. Qu’en savent Sandy Lupien, le lieutenant de la police de Hull Adrien Robert (Francis Leblanc), la présidente de la Ligue de tempérance Clémence Charron (Andrée Rainville) et le maire de Hull, Alphonse Moussette (Martin Vanasse) ? Et, chemin faisant, qui est derrière la mort du guide de la soirée, le détective Simon Surveyer (Théo Martin), soudainement assassiné au beau milieu de son enquête sur l’illustre « Scarface » ?

Les billets sont en vente au coût de 20 $ au derivesurbaines.org/parcours. Aucune entrée ne sera vendue sur place. On demande aux spectateurs de porter un masque. En cas de pluie, les billets seront remboursés.

POUR Y ALLER

Quoi? Le parcours théâtral Les revenants du Petit Chicago

Quand? Les 27 et 29 août, et du 2 au 5 septembre, à 19 h 30 et à 21 h

Où? Devant le 138 Wellington, dans le secteur Hull

Renseignements: www.derivesurbaines.org