La troupe d'Improtéine: Nadia Campbell, Vincent Poirier, Martin Laporte, Olivier Nadon et Stéphane Guertin.
La troupe d'Improtéine: Nadia Campbell, Vincent Poirier, Martin Laporte, Olivier Nadon et Stéphane Guertin.

Le MIFO relance ses spectacles pour l’automne

Yves Bergeras
Yves Bergeras
Le Droit
La troupe d’Improtéine se donnera En spectacle au MIFO, en octobre, dans une formule «ultra intime», mais live.

Le Mouvement d’implication francophone d’Orléans (MIFO) relance ses activités de diffuseur en proposant pour l’automne quatre spectacles mettant en lumière le talent de la région – et le conte.

« Les sorties culturelles peuvent enfin recommencer à Orléans! Nous invitons la communauté à sortir de son salon et de se déplacer dans le nôtre pour (re)découvrir des artistes d’ici», se réjouit la directrice artistique du MIFO, Anne Gutknecht. 

Sa programmation automnale, dévoilée vendredi 4 septembre, débute avec les délires improvisatoires d’Improtéine. Attendue le 16 octobre à 19 h, le quintette de comiques franco-ontariens propose un show intitulé En spectacle. Le public sera invité à faire preuve de la même folie que le quintette en suggérant moult thèmes, personnages, lieux et situations... avec lesquels la bande devra spontanément jongler, au fil de sketchs totalement improvisés. 

S’ensuivront deux spectacles de contes, ainsi qu’un «événement surprise» prévu le 20 novembre (à 19 h, toujours) dont le contenu sera dévoilé ultérieurement.

50 personnes maximum

Les spectacles seront présentés «devant un maximum de 50 personnes», précise le MIFO, selon qui cette formule présente l’avantage de «créer un lien unique entre artistes et spectateurs».

Le centre du diffusion assure en outre avoir mis en place «toutes les procédures et les mesures sanitaires » imposées par Santé publique Ottawa.

Mafane

Dans l’eau

D’origine réunionnaise, la conteuse Mafane proposera La ruée vers l’autre, le 23 octobre (à 19 h) tandis que Stéphane Guertin, membre en règle d’Improtéïne et conteur émérite en solo, s’amène au MIFO avec le récit EAU : Sortir la tempête du verre, à découvrir le 13 novembre à 19 h.

La ruée vers l’autre est présenté comme un collage composé de quatre histoires de «traversées» baignées dans les traditions orales de l’Océan Indien. D’une rive à l’autre, les récits de Mafane «parlent de déracinement et de choc culturel, mais aussi de rêve, d’espoir, de résilience et de rencontres», laisse entendre le MIFO. Ils ont «en commun un élan effréné, désordonné, vers l’autre».

Stéphane Guertin propose le conte <em>EAU : Sortir la tempête du verre.</em>

Dans son conte lui aussi aquatique, Stéphane Guertin, fidèle à ses habitudes, naviguera «entre humour et poésie», construisant un monde où «les contes et les mythes sont en vase communiquant».

La programmation artistique du MIFO était en pause depuis la mi-mars. «Nous avions hâte de pouvoir recommencer à présenter des spectacles, des films et des expositions », témoigne Mme Gutknecht, toujours soucieuse d’offrir «des soirées pleines d’émotions, des retrouvailles passionnées et de beaux tête-à-tête».

Monter une programmation en plein COVID et en dépit des mesures de distanciation sociale a été une opération plutôt complexe, abonde la responsable des communications du MIFO, Gabrielle Marcotte.

Montage d'œuvres signées par des membres du collectif d'artistes Les créateurs Petite-Nation.

Galerie d’art

La galerie d’art Eugène-Racette accueillera elle aussi le public, à partir d’octobre.

L’artiste visuelle MaGi propose Destruction et reconstruction, à l’affiche du 1er au 27 octobre. Elle se pique de faire de l’art «intuitif, abstrait et volontairement imparfait».

Novembre sera consacré à Pèlerinage, exposition de toiles (techniques mixtes) de Komi Seshie, inspirées par l’art rupestre, les graffitis, les hiéroglyphes et les symboles africains – à voir du 30 octobre au 24 novembre.

Place ensuite au Carnaval des animaux: l’exposition réunira du 27 novembre 2020 au 4 janvier 2021 la faune des peintres Claudine Vivier, Colette Duhaime et Laurence Bietlot (Lola) et celle des céramistes Denise Fournier et Annie-Claude Sholtès, tous membres du collectif Les Créateurs de la Petite-Nation.

Des vernissages sont prévus le 2 octobre (MaGi), le 30 octobre (Komi Seshie) et le 27 novembre (Les Créateurs de la Petite-Nation), de 19 h à 21 h, en présence des artistes.

Une œuvre de Komi Seshie

Cinéma

Les cinéphiles seront heureux d’apprendre qu’une programmation consacrée au Septième Art les attend, avec au moins un film – francophone – par mois (le 9 octobre et le 4 décembre). 

Le Festival Objectif Cinéma se déroulera quant à lui en novembre. «Une partie du festival se déroulera pour la première fois sous forme virtuelle», précise le MIFO. 

Les titres des films seront toutefois dévoilés plus tard. Les projections seront elles aussi limitées à 50 cinéphiles.

***

Les billets seront mis en vente (par téléphone et en ligne) jeudi 10 septembre à 10h pour le grand public; dès mardi 8 septembre à 10h pour les abonnés privilège; et en personne à partir du 21 septembre (le MIFO est situé au 6600, rue Carrière).

Renseignements: mifo.ca ; 613 830-6436.

La programmation est en ligne ici (pour les spectacles) et ici (pour les expositions). Les détails concernant l’offre cinématographique se retrouveront , plus tard.