Ariane Moffatt viendra présenter son nouveau projet, le duo Somm, qu'elle a monté avec le musicien DRMS.
Ariane Moffatt viendra présenter son nouveau projet, le duo Somm, qu'elle a monté avec le musicien DRMS.

Le Festival Franco annonce des concerts live d’Ariane Moffat et Isabelle Boulay

Yves Bergeras
Yves Bergeras
Le Droit
Le Festival Franco-Ontarien (Franco) a dévoilé qu’Ariane Moffatt viendra donner un concert live à Ottawa, le 25 septembre, tandis qu’Isabelle Boulay montera sur scène le lendemain..

Il s’agit bien de concerts «en présentiel», donnés au parc Major Hill... devant 100 personnes seulement, précise le Franco sur son site Internet.

Les Internautes pourront toutefois en profiter aussi puisque les prestations, captées, seront présentées en diffusion virtuelle sur la vitrine du festival.

Ariane Moffatt , attendue dès 19h30, n’explorera pas que son répertoire solo: la chanteuse partagera la scène avec plusieurs «petites mains précieuses». Dont celles de son complice DRMS, avec qui elle a monté le duo Somm.

Ces dernières années, le Franco a pris l’habitude d’entremêler sur scène ses têtes d’affiches et des artistes de la région d’Ottawa-Gatineau. Poursuivant dans cette voie, le festival a invité le rappeur d’Ottawa Le R 1er, la chanteuse Rosie Valland et le duo émergent De Flore, à métisser leurs instruments, leurs sonorités et leurs répertoire avec Ariane Moffatt.

Isabelle Boulay, Paul Daraiche et Céleste Lévis

Samedi 26 septembre, Isabelle Boulay ne sera pas seule non plus sur la grande scène. 

Elle sera épaulée par une brochette d’invités, dont le duo franco-ontarien formé par la chanteuse Céleste Lévis et son complice Marc-Antoine Joly (alias JOLY), le temps d'une soirée aux accents country-folk.

Dans cette liste figure aussi Paul Daraiche, Mélissa Ouimet et le duo country des Mountain Daisies.  

Cette 45e édition du Franco offrira ainsi «une programmation des plus exceptionnelles, encore une fois cette année», se réjouissent les organisateurs.

Le Franco se déroule habituellement en juin. N’ayant «pu échapper aux contrecoups de la pandémie mondiale», le festival a dû déplacer les dates de sa tenue.

«Les dates proposées entourant le 25 septembre, Jour du drapeau Franco-Ontarien, «furent très bien accueillies» par le public, ce dont «se réjouit» l'organisme.


« Je sens déjà une très belle énergie dans l’air à l’approche de cette journée spéciale. »
Michel-Olivier Matte

Deux premières

« Nous nous considérons très chanceux d’abord d’avoir pu déplacer notre événement plutôt que d’avoir dû l’annuler complètement», indique Michel-Olivier Matte, le directeur général du groupe Simoncic, qui chapeaute l’événement.

Au vu de ces circonstances, et de cette planification bouleversée, «c'est assez spécial de pouvoir réaliser deux premières cette année : être le premier festival en« présentiel » à Ottawa et la première fois où le festival [...] aura lieu le Jour des franco-ontariens», fait-il valoir. 

«Je sens déjà une très belle énergie dans l’air à l’approche de cette journée spéciale et j’espère que les franco-ontariennes et franco-ontariens seront nombreux à célébrer avec nous, en personne ou à la maison», poursuit Michel-Olivier Matte, par voie de communiqué.

Le défi quii l'attend à présent est de s’assurer que les installations respectent toutes les nouvelles règles en matière de santé publique. «Nous avons même embauché un consultant en la matière, spécialiste en santé et sécurité au travail, qui nous a accompagné dans l’élaboration d’un plan de mise en œuvre adapté aux nouvelles mesures sanitaires», rassure M. Matte.

Il en coûtera 45 $ pour accéder au site.

Renseignements et billets: ffo.ca