Un des coorganisateurs du festival Laugh Ottawa-Gatineau, Alex Van Dieren, a présenté la vedette de cette première édition, le comédien ontarien Gerry Dee.

Le Festival d’humour de Gatineau veut faire rire en anglais

Le Festival d’humour de Gatineau fait rire l’Outaouais depuis 2017. Il fallait bien qu’on prescrive la même médecine au public anglophone.

Les organisateurs du festival gatinois ont annoncé, mercredi, la présentation d’un volet anglophone, Laugh Ottawa-Gatineau, qui se tiendra au Théâtre du Casino du Lac-Leamy, les 3 et 4 juillet, soit moins d’une semaine avant le festival extérieur qui sera présenté, lui, à Place de la Cité du 9 au 11 juillet.

Pour cette première édition, les organisateurs ont invité l’humoriste canadien Gerry Dee. Le comédien vedette de la comédie de situation Mr D, diffusée à la CBC, sera sur la scène du Théâtre du Casino pour les deux soirs de l’événement. Les habitués du festival montréalais Just for Laugh connaissent bien le comédien, qui a souvent été à l’affiche du pendant anglo de Juste pour Rire.

« Gerry sera notre vedette pour les deux soirs, a annoncé Marc-Antoine Massicotte, un des coorganisateurs. Pour notre première expérience, on voulait avoir un artiste de haut calibre et surtout qu’il soit avec nous pour les deux soirs. Afin d’agrémenter ces deux soirées, nous ajouterons des humoristes en première partie. Le nom de ces artistes sera annoncé plus tard. »

L’équipe du Festival d’humour de Gatineau planche sur ce projet depuis les touts débuts de l’événement. 

« Dès le début, en 2017, on savait qu’il y aurait un volet anglophone à notre festival, a confié un des cofondateurs, Alex Van Dieren. Il nous fallait seulement trouver le bon partenaire et le bon moment pour lancer tout ça. »

C’est le Casino du Lac-Leamy qui a levé la main afin de s’associer à l’équipe du festival pour la présentation de ce volet anglophone.

« Nous nous sommes engagés à long terme, de confier le directeur des ventes et du développement des affaires du casino, François Hardy. Je ne peux confirmer combien de temps nous vivrons cette aventure, mais je peux certainement vous dire que c’est le genre d’offre de spectacles que nous recherchions. On est très content de pouvoir y prendre part. Nous étions déjà en partenariat avec le festival à Place de la Cité. Cette fois, nous y allons à fond et ça nous permet d’offrir encore plus de produits de divertissement à notre clientèle. »

D’autres projets

Sans en dévoiler tous les détails, plusieurs idées trottent dans la tête des organisateurs à la suite de cette percée. 

La présentation d’un volet hivernal n’est d’ailleurs pas exclue pour les années à venir. « C’est une bonne idée, a blagué M. Van Dieren, sans s’avancer davantage.

Selon des commentaires recueillis en marge de la conférence de presse, des artistes québécois présentant des spectacles en anglais comme Mike Ward, Sugar Sammy et même Rachid Badouri qui travaille sur du matériel anglophone, pourraient même s’ajouter à une deuxième édition. Sans compter la possibilité de recruter chez nos voisins du Sud.

L’ajout de spectacles en salle dans le volet francophone n’a pas été mis de côté. «C’est possible, ajoute M. Van Dieren. En fait, tout est possible. La demande est là. Et la collaboration qui existe des deux côtés de la rivière dans le monde du divertissement est de plus en plus forte. C’est très motivant.»

Bonne prévente

Quant au festival qui sera présenté cet été, les organisateurs ont déjà annoncé sa programmation. Laurent Paquin, Jérémy Demay, Peter Macleod, Les Grandes Crues, Mehdi Bousaidan, Patrick Groulx et Jean-François Mercier sont les têtes d’affiches de ce feu roulant d’humoristes présentés sur trois soirs.

Plusieurs jeunes humoristes seront aussi sur la scène extérieure.

Lors des trois premières éditions du festival, tous les spectacles ont affiché complet. Le même scénario semble se dessiner cette année alors que la prévente est nettement en avance sur les années précédentes, selon les organisateurs.

Les intéressés peuvent visiter le site de l’événement au humourgatineau.com pour tout savoir sur la programmation et pour se procurer des billets.