Le CNA en 5 dates

2 JUIN 1969 : 

Le CNA est né

Pour célébrer le centenaire du Canada, en 1967, et pour l’inscrire dans l’ADN de la capitale, le premier ministre Lester B. Pearson opta pour la création d’un centre national des arts de la scène.

Alors que des citoyens de la région demandaient simplement une bonne salle de spectacle, l’ancien diplomate et premier directeur général du CNA Hamilton Southam échafauda le projet d’une société de la couronne ayant comme mandat de produire et de présenter de la musique, du théâtre et de la danse, dans les deux langues officielles.

En raison de retards dans les travaux de construction, l’édifice du 1, rue Elgin ouvrit ses portes en juin 1969, deux ans après le Centenaire.

***

6 JANVIER 1982 : 

André Brassard prend La barre du Théâtre français

Pour remplacer Jean Herbiet comme directeur artistique du Théâtre français, le choix du CNA s’est arrêté sur André Brassard — le complice de Michel Tremblay, qui s’était imposé à 22 ans comme un artiste majeur en co-créant Les Belles-sœurs. Metteur en scène prolifique dès sa première saison, le grand dramaturge québécois a facilité la création d’œuvres radicales et nouvelles, dont plusieurs se sont inscrites au répertoire national, a accueilli de débutants comme Robert Lepage et a aussi ouvert la porte au théâtre jeunesse, alors en pleine émergence.

***

10 SEPTEMBRE 2001 : 

Un second souffle

Après deux décennies difficiles, l’administration se donnait un nouvel élan et se dotait d’un plan stratégique intitulé Rétablir la vision. La feuille de route rapproche l’organisme de la philosophie d’Hamilton Southam : désormais, on privilégiera les créations maison, les commandes et les productions ; l’orchestre et les productions des théâtres feront plus de tournées; et les activités éducatives et jeunesse seront augmentées. Et, question d’être moins dépendant d’un financement fédéral à la baisse, les revenus seront diversifiés. Aujourd’hui, près de 50 % du budget du CNA provient de sources non gouvernementales.

***

24 MARS 2016 : 

Création du Théâtre autochtone

Comme les communautés artistiques francophones et anglophones, celles autochtones ont désormais un volet permanent. Le directeur artistique Kevin Loring a annoncé sa première programmation le 30 avril dernier. La saison commencera en septembre.

***

1er JUILLET 2017 : 

Faire peau neuve

Le jour du 150e anniversaire du Canada, le prince Charles coupait le ruban inaugural du CNA rénové.

Parti d’une architecture austère, inspirée d’un bunker, le nouvel édifice de verre ouvre des espaces accessibles à tous, sans qu’il soit nécessaire d’aller voir un spectacle. L’architecte Donald Schmitt est derrière ce coup de jeune qui donne au CNA la double vocation de centre d’arts de la scène et d’espace communautaire. Les travaux d’envergure, au coût de 110 M$, auront duré un an et demi. Dans la même foulée, un renouvellement des équipements techniques de 115 M$ a été amorcé.