La Maison de la culture a envoyé un sondage à ses clients pour connaître leurs intentions lors de sa réouverture.
La Maison de la culture a envoyé un sondage à ses clients pour connaître leurs intentions lors de sa réouverture.

La Maison de la culture de Gatineau prépare sa réouverture

La Maison de la culture de Gatineau (MCG) sonde présentement sa clientèle en vue d’un déconfinement graduel à la fin du mois de juin.

«On prépare un éventuel retour en salle sécuritaire et on veut combler les attentes des spectateurs concernant les changements d’habitudes imposés par la COVID-19», de confier au Droit Martin Vanasse, responsable des communications à la MCG.

Parmi les questions qui sont posées, on demande à la personne sondée quelles conditions devraient être remplies pour qu’elle se sente suffisamment en sécurité.

Dans les choix de réponses, on retrouve le nombre limité de spectateurs, la prise de température à l’entrée, le port du masque et des gants ainsi que la disponibilité d’un vaccin.

Dans ce sondage, on demande au client quand il serait prêt à revenir dans une salle de spectacle. On lui demande aussi si des événements « en formule inédite » ainsi que des prestations virtuelles et numériques sur le web seraient une option intéressante.

On va même jusqu’à demander si les manifestations culturelles extérieures de type ciné-parc intéressent les acheteurs de billet.

« C’est le genre de sondage qui a été fait dans plusieurs salles de spectacles du réseau au Québec, de rappeler M. Vanasse. On a calqué notre questionnaire sur ce qui se fait ailleurs, mais en l’adaptant à la réalité gatinoise. »


« On tente de rejoindre le plus grand nombre de personnes possible afin d’avoir un portrait juste des intentions de la clientèle quand nous serons prêts à rouvrir. »
Martin Vanasse

Les dirigeants de la MCG comptent se servir des réponses à ce sondage afin de préparer la réouverture de la salle de spectacles.

« Il est de plus en plus probable qu’une annonce concernant les salles de spectacles soit faite bientôt, d’ajouter M. Vanasse. Selon ce qu’on entend dans le milieu, la date du 24 juin serait ciblée par la ministre. Mais, on doit être prudent à ce sujet. On pourrait aisément repousser cette date à la fin de l’été ou à l’automne. »

Le sondage a été envoyé par courriel à tous les clients de la MCG et il est également disponible sur la page Facebook de la Maison de la culture.

« On tente de rejoindre le plus grand nombre de personnes possible afin d’avoir un portrait juste des intentions de la clientèle quand nous serons prêts à rouvrir, insiste-t-il. Déjà, toute notre équipe est prête à revenir au boulot, que ce soit aux guichets, les placiers et les employés surnuméraires. Quant au personnel permanent, nous sommes tous demeurés au travail depuis le début du confinement. »

Les gens désireux de répondre au sondage ont jusqu’au 18 juin pour le faire. Après cette date, les employés colligeront les informations pour dresser un portrait des attentes de la clientèle.

« On remarque que dans d’autres régions du Québec où on a tenu un tel sondage, les gens ont hâte de revenir en salle, mais selon certaines conditions, ajoute M. Vanasse. Quant à nous, on devra suivre les consignes émises par la Santé publique et la CNESSST concernant un protocole de retour au travail et de réouverture sécuritaire. »