Plusieurs membres de la famille de Dédé Fortin ont assisté à la première du spectacle Juste une p’tite nuite, hommage aux Colocs du Cirque du Soleil. Ils ont été charmés par les différents numéros présentés à l’amphithéâtre Cogeco.

La famille de Dédé Fortin à court de qualificatifs

Magique, incroyable, parfait ! Quelques minutes après la fin de la première représentation de Juste une p’tite nuite, l’hommage aux Colocs du Cirque du Soleil, les proches de Dédé manquaient de qualificatifs pour décrire à quel point ils ont apprécié le spectacle qui s’est déployé devant leurs yeux, à l’amphithéâtre de Trois-Rivières mercredi soir.

Ils étaient plus d’une trentaine réunis pour l’occasion. Des frères, des soeurs, des neveux, des nièces et plusieurs autres encore, heureux de voir le spectacle inspiré de l’oeuvre d’André Dédé Fortin.

Les sourires étaient grands sur les visages à la fin de la représentation.

Du début à la fin du spectacle, ils ont savouré les numéros qui se succédaient au rythme des chansons composées par Dédé. Ils ont été charmés, touchés, éblouis devant la beauté du spectacle et la justesse de l’oeuvre du Cirque du Soleil.

« C’est incroyable ! Tout était beau, c’est exceptionnel », s’est exclamé Michel Fortin, le neveu de Dédé Fortin.

« C’est magique, formidable. Tous les numéros sont bons », a ajouté le frère de Dédé, Réal Fortin.

Normand, l’aîné de la famille Fortin, était visiblement touché par l’oeuvre du Cirque du Soleil. « C’est très, très, très bon. J’ai vraiment aimé Bon yeu. Quand j’ai entendu La rue principale, j’avais l’impression de revoir Dédé, la première fois qu’il nous l’a jouée, seul à la guitare dans le salon. »

La fierté de la famille était palpable. Tout comme l’émotion qui a pu les envahir par moments, notamment en raison de la façon dont le côté plus sombre de Dédé a été exploité. « C’est parfait, parfois simple et magnifique », estiment les membres de la famille.

Benoît Fortin, ami de la famille qui a appris ses premiers accords de guitare à Dédé, a été impressionné par la production. « C’est vraiment bon. »

Le spectacle accorde beaucoup de place à la voix de Dédé, grâce aux bandes maîtresses fournies par la famille. Un élément qui fait bien plaisir aux proches de l’artiste.

« Ça confirme que les Colocs, c’est l’oeuvre de Dédé », estime Réal Fortin.

Plusieurs membres de la famille ont assuré qu’ils reviendraient voir le spectacle. Ils souhaitent savourer à nouveau l’hommage offert à leur André.

Les proches de Dédé Fortin ont ressenti de grandes émotions.

« On ne l’oubliera jamais », a assuré Normand Fortin.

Si l’on se fie à ses proches, si Dédé peut voir ce qui se passe de là-haut, il affiche certainement un grand sourire.