Grease arrive en ville

Sous un soleil radieux, les artistes de la comédie musicale Grease sont arrivés à bord de rutilantes voitures d'époque, aux couleurs rose bonbon, bleu ciel et vert lime, tout juste en face de la Maison de la culture de Gatineau. Un à un, ils ont défilé sur le tapis rouge, les admirateurs les accueillant avec des cris et des applaudissements bien sentis. Évidemment, lorsque Sandy et Danny se sont pointés, le bruit est monté de quelques décibels !
« On se sent très émotifs, Jason et moi, affirme tout sourire, Annie Villeneuve, sublime dans sa robe turquoise à carreaux. Il s'agit de la troisième saison de Grease et c'est peut-être la dernière première que nous vivons. Ce soir, l'émotion sera à son comble ! »
« Nous sommes très chanceux, d'ajouter Jason Roy-Léveillée, les cheveux parfaitement gommés. La chimie s'est rapidement installée dans le groupe et cela transparaît sur scène. »
Une histoire d'amour simple, voilà sur quoi repose le succès de Grease, de génération en génération, selon l'ancienne Star-académicienne.
« L'être humain vit pour ça, de connaître une union à l'image des deux protagonistes. Elle qui est toute sage et, lui, le rockeur qui va s'attendrir. Et au final, ils se rejoignent. »
« Les gens ont envie de voyager dans le temps, de revivre les années 1950, renchérit Jason. Cette époque pique la curiosité des gens, sans oublier les chansons entraînantes que tout le monde connaît. »
Et pour ceux et celles qui n'ont pas encore acheté leurs billets, Annie Villeneuve s'est écriée avec force: « Dépêchez-vous, car il n'en reste presque plus ! 
Venez nous voir ! »