La sculpture gagnante du concours de sculpture sur glace du Bal de neige.

Départ canon pour Bal de neige

Le Bal de neige a connu un premier week-end canon, marqué par des conditions météorologiques favorables aux activités extérieures et un record de participation au Festibière d’hiver.

Selon le gestionnaire du Bal de neige, Charles Cardinal, ce sont plus de 100 000 personnes qui ont visité les différents sites de l’événement. Du côté des organisateurs du Festibière, on annonce un achalandage de plus de 10 000 personnes ce qui représente la plus grande foule en huit ans pour le Festibière d’hiver.

La popularité de la célébration gatinoise des produits brassicoles était particulièrement marquée samedi soir. L’organisation a dû cesser la vente de billets et afficher complet dès 20 h 30.

L’un des organisateurs, Alex Van Dieren, attribue le succès à l’ajout de kiosques pour des spiritueux. L’entreprise gatinoise Artist in Residence Distillerie a notamment eu du pain sur la planche tout au long du week-end, soutient M. Van Dieren.

L’intégration de restaurateurs gatinois – Piz’za-za, Les Vilains Garçons et Le Rituel – et la présence continue de microbrasseries de la région ont également permis au Festibière de connaître un bon week-end.

« Ç’a été louangé par les festivaliers. On avait des huîtres, on n’a jamais eu ça avant. Les gens cherchent à bien manger aussi, croit Alex Van Dieren. Les brasseurs gatinois sont encore dans nos meilleurs vendeurs, même si les gens ont accès à des brasseurs de partout au Québec et en Ontario. »

Dès la fin de l’événement, dans la nuit de samedi à dimanche, l’équipe du Festibière a dû se lancer dans un grand ménage pour libérer la Grande Galerie du Musée canadien de l’histoire. Dès midi, c’était le Pow Wow du Bal de neige qui s’y déroulait.

Un Pow Wow s’est déroulé dans la Grande Galerie du Musée de l’histoire, dimanche. Plus tard en soirée, la Russie a remporté la compétition de sculpture sur glace lors du premier week-end de Bal de neige.

« Ç’a été un énorme succès, le grand hall était rempli à capacité », lance M. Cardinal au sujet du Pow Wow.

Ce dernier ajoute que l’événement était une opportunité d’en apprendre davantage sur les coutumes et les rituels des communautés autochtones. Plusieurs curieux ont répondu à l’appel pour ouvrir leurs horizons et danser avec les représentants des Premières Nations.

Les visiteurs ont également été nombreux dans le marché By pour la 32e Compétition internationale de sculpture sur glace, remportée par une équipe russe avec son œuvre The Children of the Sun. Les sculptures pourront être admirées sur la rue York jusqu’à la fin du Bal de neige, le 18 février prochain.

Conditions idéales

La patinoire du canal Rideau a été fort achalandée tout au long du week-end. Les deux principales activités qui s’y sont déroulées – un tournoi de hockey et une partie avec d’anciens joueurs des Sénateurs – ont été très courues, souligne Charles Cardinal.

Le Domaine des flocons aura également été visité par de nombreuses familles de vendredi à dimanche.

M. Cardinal soutient que les équipes du festival hivernal vont trimer dur au cours des prochains jours afin de protéger les structures extérieures des intempéries pour que le prochain week-end soit aussi réussi que celui qui vient de se terminer.

Que faut-il surveiller dans les prochains jours au Bal de neige ? Charles Cardinal suggère de garder un œil sur la première de la Fierté hivernale dont les événements se tiendront sur la rue Sparks avec, en ouverture, un cabaret extérieur de Mado Lamothe.

Le Festival d’hiver de jazz est également de retour dans la programmation du Bal de neige et des concerts se tiendront tout le week-end prochain à la Nouvelle Scène, sur l’avenue King Edward.