Le déménagement forcé du festival Montebello Rock inquiète les commerçants de la rue Principale qui craignent que les festivaliers boudent les commerces du village.

Déménagement de Montebello Rock, les commerçants s’inquiètent

Le déménagement du site du festival combiné au fait que la clientèle régulière ne se déplaçait pas au centre-ville lors des dernières années du Rockfest, en raison de la fermeture de la route 148 et du manque d’espaces de stationnement, inquiète des commerçants locaux de Montebello qui lancent un cri du cœur afin que les touristes et clients réguliers de la rue Principale ne changent pas leur itinéraire le week-end prochain, durant la première mouture du Montebello Rock.

Le Montebello Rock - descendant du défunt Rockfest mort avec la faillite d’Outaouais Rock en décembre dernier - se déroulera les 14 et 15 juin, non pas à la marina de Montebello, comme par le passé, mais bien au nord du centre-ville, sur un site aménagé de l’autre côté de la voie ferrée et des rues résidentielles.

C’est que le terrain de la marina, submergé par la crue printanière de la rivière des Outaouais, n’aurait pas pu être prêt à temps pour le montage de l’événement, selon les organisateurs.

Les spectacles, terrains de camping et parcs de stationnement gérés par l’organisation du festival seront donc tous concentrés autour du nouvel emplacement.

Ce changement d’endroit inquiète les gens d’affaires de la rue Principale qui bénéficiaient par le passé du flot de festivaliers qui débarquaient dans le secteur lors du Rockfest.

« Les festivaliers n’auront plus besoin d’aller dans le village et encore moins sur la Principale parce que toute l’action va se passer en haut de Montebello. En plus, nos touristes et clients réguliers ne venaient pas à Montebello les dernières années parce que c’était difficile d’accès et qu’il n’y avait pas stationnement disponible », affirme le propriétaire de l’entreprise Les Brasseurs de Montebello, Alain Larivière.

« Avec le printemps qu’on a eu, chaque fin de semaine de l’été devient importante pour nous. On veut juste s’assurer que les gens qui passent par Montebello d’habitude vont continuer de le faire durant le festival. Il ne risque plus d’y avoir de congestion sur la route 148 », ajoute l’homme d’affaires.

Le son de cloche est le même du côté du restaurant Le Zouk qui voyait son chiffre d’affaires exploser chaque année lors du Rockfest.

« C’est sûr que le changement de site va être négatif pour nous. Durant le Rockfest, on faisait un des plus gros samedis de l’été. Il faut absolument que les clients réguliers reprennent l’habitude de venir à Montebello pendant cette fin de semaine là et que le public sache que le festival a changé de place », souligne Marie-Claude Montreuil, propriétaire de l’établissement.

Contrôler le stationnement

Pour atténuer les impacts du changement de site, la municipalité de Montebello a distribué des vignettes de stationnement spéciales aux commerçants. Ces permis, qui visent à favoriser l’achalandage de touristes dans le centre villageois, permettront à ces derniers de stationner gratuitement leur véhicule sur la route 148. Les espaces de stationnement disponibles sur la rue Principale seront ainsi réservés exclusivement aux clients des commerces locaux. Les festivaliers détenteurs d’une vignette du Montebello Rock devront quant à eux garer leur voiture dans les rues résidentielles.

« On a essayé de mettre en place un système de contrôle pour supporter nos commerçants afin qu’ils aient accès aux mêmes espaces de stationnement auxquels ils ont accès pendant une fin de semaine normale. Notre objectif est de garder le village ouvert et d’attirer la clientèle qui est habituée de se promener en moto, qui s’arrête dans les restaurants et les bars à Montebello. On veut que ces gens-là gardent la même habitude, même s’il y a le festival en même temps », indique le maire de Montebello, Martin Deschênes.

MxPx, Venom, Black Flag et Vulgaires Machins sont parmi la trentaine de formations attendues au Montebello Rock, vendredi et samedi prochain.