Le groupe de rap montréalais Dead Obies sera de passage à Gatineau pour le FMG dimanche à 20 h 30.

Dead Obies n’est pas «DEAD.»

Après avoir vu l’un de ses membres quitter le navire l’année dernière, Dead Obies a dû se réinventer. Le 1er septembre prochain, le groupe de rap québécois sera au parc de la Baie dans le cadre du 32e Festival de Montgolfières de Gatineau (FMG) pour présenter son nouveau matériel à ses fans.

« C’est sûr que le départ de Yes McCan a fait que nous nous sommes remis en question, avoue le rappeur 20Some (Charles-André Vincelette). On s’est demandé si on voulait continuer à faire des shows et de la musique, mais la réponse était unanime, c’était oui. On aurait pu paniquer ou tirer la plug, mais non. Dead Obies reste essentiellement la même chose. Nous sommes revenus à nos bases et ça nous a rapprochés de nos instincts. »

Dead Obies n’en sera pas à son premier concert en sol gatinois. En mars dernier, le groupe était notamment venu enflammer la foule du Minotaure.

« Gatineau répond toujours à l’appel, souligne 20Some. Je sais que Gatineau est une ville de rap depuis très longtemps. Pour nous, c’est une des destinations où l’on sait qu’il y aura du monde à notre show. J’ai beaucoup de bons souvenirs de Gatineau, surtout de nos shows au Minotaure. Ça se passe à Gatineau ! »

Plusieurs des chansons jouées dimanche seront tirées de leur plus récent album DEAD., paru le 15 février dernier.

« Ce sera principalement de la nouvelle musique, parce que c’est ça qu’on peut faire maintenant qu’on a un membre en moins, indique Vincelette, qui fait partie du groupe depuis 2011 — l’année où Dead Obies a vu le jour. On préfère faire de nouvelles chansons au complet plutôt que d’essayer de recycler notre vieux stock qu’on a déjà fait amplement. »

D’ailleurs, si le groupe a choisi de baptiser son troisième opus DEAD., c’est pour lancer le message qu’il a « tué » tout ce qu’il a fait auparavant et qu’il n’est pas mort, malgré le départ de Jean-François Ruel (Yes McCan), également connu comme l’interprète Damien dans la série télévisée Fugueuse.

« On avait l’impression qu’on devait encore une fois se réinventer, explique 20Some. Le deuxième album est souvent dur à visualiser pour plusieurs artistes, mais pour nous, le troisième était encore un plus gros défi vu l’ampleur du succès qu’a connu Gesamtkunstwerk. On avait le feeling qu’on avait déjà (atteint des sommets) dans ce qu’on a déjà touché. »

« Mais notre album était aussi clairement une référence au fait que les gens croyaient que le band allait se dissoudre, ajoute-t-il. DEAD., c’est un peu une fausse direction qu’on donnait aux gens. Comme si c’était terminé. Mais au fond, c’est simplement le début de quelque chose de nouveau, une renaissance. »

À l’ère du streaming, il devient de plus en plus populaire chez les artistes hip-hop de faire des albums longs de 15 à 20 chansons. Cela leur permet entre autres d’accroître leurs chances de voir certaines de leurs compositions dans l’une des listes de lecture générées par les plateformes comme Spotify et Apple Music. Cependant, avec ce troisième album, Dead Obies a plutôt opté pour une formule courte et concise de 11 chansons.

« On avait déjà fait deux albums très longs et on avait le goût de profiter du fait qu’on avait moins de rappeurs à impliquer dans une même chanson pour faire quelque chose d’un peu plus formaté, affirme le rappeur. On voulait aussi essayer de placer des chansons à la radio et dans des DJ sets. Pour ça, il faut respecter certaines longueur. Avant, on faisait des chansons un peu trop longues et c’est quelque chose qui pouvait nous handicaper. »

Pour les mois à venir, Dead Obies continuera sa tournée québécoise et s’arrêtera notamment à Shawinigan le 5 octobre prochain. En ce qui concerne un nouvel album ou de la nouvelle musique, rien n’est prévu pour le moment.

« On va finir l’été et on verra ce qui s’en vient après, mais on risque de faire de la nouvelle musique au cours de l’hiver », mentionne 20Some.

+

POUR Y ALLER

Quand ? Dimanche 1er septembre, 20 h 30

Où ? Parc de la Baie, Gatineau

Renseignements : fmg2019.com