Carrefour culturel

Les événements à venir dans le monde des arts.

Frapper l’imaginaire

Le combat, premier court-métrage de la réalisatrice franco-ontarienne Léa Pascal, ouvrira la première année du Festival VisuElles d’Ottawa. La propriétaire d’une boîte de production et réalisatrice de documentaires préparait une série sur l’univers de la lutte amateur lorsque son chemin a croisé celui de la lutteuse Marie-Eve Charest (photo). La rencontre lui a inspiré un court-métrage dans lequel la réalisatrice voulait frapper l’imaginaire : « L’univers de la lutte est parfait, car on y retrouve des personnages inspirés de la mythologie avec des combats entre les forces du bien et du mal. J’ai voulu pousser plus loin ce concept et l’identifier à notre propre combat intérieur. » Le combat sera projeté le vendredi 12 octobre, à 19 h 30, à la Nouvelle Scène Gilles Desjardins. Léa Pascal sera présente lors de la séance de visionnement. Le Festival VisuElles se déroulera du 12 au 14 octobre.

Renseignements : visuellesfilmfestival.com

Les couleurs d’un drame

Pour commémorer le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, le Musée des beaux-arts du Canada propose une exposition spéciale sur le port d’Halifax. En 1917, deux navires, dont l’un chargé d’explosifs, y sont entrés en collision. L’explosion a tué prés de 2000 personnes et en a blessé des milliers d’autres. Le port d’Halifax 1918 explore les défis auxquels Harold Gilman et Arthur Lismer, deux peintres devenus artistes de guerre, ont fait face à la suite de la détonation. L’exposition comprend 35 œuvres, y compris des dessins, peintures, croquis, estampes et photographies, ainsi que les deux bijoux de la collection, les tableaux Le port d’Halifax et Camouflage d’hiver. Organisé en partenariat avec le Musée des beaux-arts de la Nouvelle-Écosse, Le port d’Halifax 1918 prendra l’affiche du 11 octobre 2018 au 17 mars 2019.

Renseignements : beaux-arts.ca

Le hautbois en fête

L’orchestre de chambre Thirteen Strings lance sa saison avec un hommage au hautbois, le vendredi 12 octobre à l’église Dominion-Chalmers d’Ottawa. La soliste Anna Peterson jouera le Concerto pour hautbois en ré mineur d’Alessandro Marcello. Le compositeur canadien Jocelyn Morlock, Vivaldi et Bach complètent le répertoire du spectacle, en plus de Tchaïkovsky, dont la Sérénade pour cordes sera interprétée avec la violoniste invitée Manuela Milani.

Renseignements : thirteenstrings.ca

À l’Ouest, que du nouveau

Le spécialiste en histoire canadienne Hugues Théorêt (photo) lancera le mardi 2 octobre son nouvel ouvrage, La Presse canadienne-française et l’extrême droite européenne. Dans cet essai, le chercheur et professeur à l’Université d’Ottawa dresse un portrait des médias francophones canadiens des années 1920 à 1940 et de leur couverture sur la montée de l’extrême droite en Europe. Quels types d’éditoriaux et de propagande les journaux publiaient-ils à cette époque, sachant que la plupart affichaient un parti pris pour ou contre Adolf Hitler, Benito Mussolini, Francisco Franco ou António de Oliveira Salazar ? L’auteur s’intéresse à ce chapitre d’histoire qui devrait intéresser les mordus de la Deuxième Guerre mondiale. Hugues Théorêt a reçu le Prix du Canada en sciences sociales en 2014 pour son livre Les chemises bleues : Adrian Arcand, journaliste antisémite canadien-français. Le lancement de La Presse canadienne-française et l’extrême droite européenne aura lieu à la Librairie du Soleil d’Ottawa, le jeudi 11 octobre, à 17 h.

Renseignements : septentrion.qc.ca

Danser au rythme des Bâtons

Tara Luz Danse transformera le Centre des arts Shenkman en monde parallèle avec le spectacle Les bâtons, le samedi 13 octobre. De simples bâtons deviennent les sources d’inspirations de quatre personnages, qui explorent différentes scènes en créant des formes et des images au moyen des objets. La chorégraphe Anik Bouvrette y fait battre Les bâtons au rythme de la musique et des sons et fait mouvoir les corps des danseurs dans un voyage fantastique. Le spectacle avait été présenté à guichets fermés en 2016. Tara Luz Danse est une compagnie de danse contemporaine en résidence au Centre des arts Shenkman.

Renseignements : taraluzdanse.ca ; shenkmanarts.ca

La lumière de la forêt

La Gatinoise Marie-Jeanne Musiol explore les champs de lumière entourant les plantes dans La Forêt radieuse : Un herbier énergétique, paru en avril dernier. Son ouvrage propose 350 planches photographiques qui montrent le phénomène lumineux généré par le procédé électromagnétique qu’elle emploie. Le mercredi 10 octobre, la librairie Bouquinart d’Aylmer propose une conférence de l’artiste dans laquelle elle parlera de ses expériences à partir de son jardin et de la forêt avoisinante. La soirée comprendra une projection vidéo ainsi qu’une discussion avec le public.

Renseignements : Événement Facebook Rencontre avec Marie-Jeanne Musiol

De Lhassa à Ottawa

Des artistes-moines venus de l’Inde, du Tibet et des États-Unis créeront un mandala de sable à l’hôtel de ville d’Ottawa, du 11 au 13 octobre. Les trois jours de construction seront agrémentés d’activités. Un bazar tibétain accueillera les visiteurs du jeudi au samedi. Le vendredi, un concert mettra en vedette des instruments de musique tibétains ainsi que des danses de lamas sacrés, et le samedi, une « transmission de guérison axée sur l’énergie du bouddha de la médecine » aura lieu. Le même soir, comme le veut la tradition du mandala, l’œuvre sera détruite pour rappeler que toute chose est éphémère. Il est considéré comme une bénédiction d’assister à la création d’un mandala. Les activités sont gratuites, à l’exception du spectacle et du rituel du bouddha de la médecine.

Renseignements : Page Facebook Updated Info-Sand Mandala 2018-Echoes of the Sacred; billets disponibles sur evenbrite.com sous Echoes of the Sacred