Bobby Bazini s’installe au CNA jeudi soir. Il y présentera plusieurs pièces de son nouvel album à sortir bientôt.

Bobby Bazini brise la glace

Alors que son quatrième album est dans les derniers préparatifs avant sa parution, le chanteur à la voix soul Bobby Bazini sera de passage au Centre national des arts pour présenter plusieurs de ses nouvelles pièces tout en revisitant ses désormais classiques.

De Londres à Los Angeles en passant par Berlin, Bobby Bazini s’est quelque peu promené pour concevoir ce nouvel album qu’il préfère encore entourer de mystère. « Ça fait près de trois ans que j’ai commencé l’écriture. Je suis parti, une fois la tournée terminée. J’avais besoin de voyager, de vivre d’autres expériences, de rencontrer des gens pour pouvoir écrire », confie le chanteur originaire de Mont-Laurier.

Et puisque les voyages sont enrichissants, Bobby Bazini souhaitait faire les choses autrement avec cet opus à venir, et ainsi être moins contraint par le poids des méthodes de production. « Mes autres albums ont été créés dans de plus gros studios, avec un gros band. Mais celui-là, il a été fait un peu partout dans le monde, simplement à partir d’un ordinateur, explique Bobby Bazini. On a utilisé les instruments qu’on avait à notre portée. Et chaque pièce a été écrite et enregistrée le même jour. C’était un gros défi. »

Que les fans se rassurent, le chanteur à la voix de soulmen américain n’a pas pris un nouveau virage et changé du tout au tout. Certes, ce quatrième album s’annonce « plus moderne », mais on y retrouvera quand même la touche Bazini. « Mon but c’était d’essayer quelque chose d’autre, souligne-t-il. Mais il y a toujours ma guitare et ma voix, rassure-t-il.

«Je n’ai jamais autant écrit»

Et le musicien a ratissé large pour trouver la crème de la crème des chansons de son nouvel album. Pas moins de 60 morceaux différents sont nés au cours de ses voyages. «L’objectif, c’était d’écrire la meilleure chanson possible, peu importe l’ambiance. Je n’ai jamais autant écrit. Je voulais donner un peu plus que sur les autres et voir ce qu’il y avait plus loin», avoue Bobby Bazini.

Choisir parmi ces soixante chansons n’a pas été simple, confie-t-il. «J’ai pris un peu de recul, quelques semaines sans les écouter. Quand j’y suis revenu, c’était évident lesquelles seraient sur l’album», explique-t-il.

Ses différentes escapades autour du globe l’ont amené à se faire de «nouveaux amis auteurs-compositeurs» dont certains ont collaboré sur ce quatrième album, à l’instar du guitariste brésilien Pedro Vito. «On a écrit une chanson en cinq minutes, c’est devenu la chanson-titre de l’album. Et c’est cette chanson qui m’a guidé vers le reste de l’album, indique Bobby Bazini. On est ensuite allé à Berlin. En une semaine, on a finalisé tout ce qu’on avait commencé ensemble.»

De son voyage à Los Angeles sera tiré le premier extrait de l’album. «C’est la pièce la plus moderne que j’ai écrite. Comme ça l’était un peu trop pour moi, j’ai fait appel à Glen Scott, un ami musicien et claviériste qui fait du gospel et avec qui j’avais déjà collaboré. Il a apporté une touche vraiment très soul à l’album», détaille Bobby Bazini.

Tout en prenant garde de ne pas révéler ne serait ce que le moindre titre d’une chanson à venir, l’artiste précise tout de même qu’il s’agit de son album le plus personnel en dix ans de carrière.

«Avant, j’aurais essayé d’être plus nuancé, plus poétique ; cette fois-ci, les textes sont plus directs», dit-il.

Lors de son passage au CNA, Bobby Bazini présentera plusieurs de ces nouvelles chansons, l’occasion de découvrir en primeur la couleur de ce prochain album.

«C’est un peu une façon de briser la glace et de faire vivre ces chansons sur scène», précise le chanteur en ajoutant qu’il dévoilera plus de cinq nouvelles pièces. «Le public entendra une bonne partie de l’album.»

POUR Y ALLER

Quand : Jeudi 28 novembre à 20 h

Où : Salle Southam du CNA

Renseignements : nac-cna.ca