Au creux de l’oreille en supplémentaire

Le mouvement théâtral personnalisé, Au creux de l’oreille, prolonge sa programmation jusqu’au 31 mai.

L’expérience lancée en Ontario français par le Théâtre Catapulte avec La Nouvelle Scène et au Québec par le Théâtre Périscope le 2 mai dernier, fut à ce point concluante qu’on a décidé de prolonger le plaisir.

« Ces rendez-vous téléphoniques entre artistes-lecteurs et citoyens-auditeurs incarnent la fonction sociale et profondément réparatrice de l’art, confiait Danielle Le Saux-Farmer, directrice artistique du Théâtre Catapule, lors du lancement du projet. Ils contribuent, ne serait-ce qu'un peu, à raccommoder le tissu social fragilisé par cette période trouble que nous traversons tous. J’en suis convaincue.»

Offertes du mercredi au dimanche, de 16h à 20h, dans la région de la capitale fédérale par des comédiens et comédiennes de l’Ontario français, ces séances de 15 minutes au bout du fil proposent des lectures de poésie, de littérature ou de chanson.

Il est possible de réserver 15 minutes de «théâtre murmuré» en remplissant ce formulaire

La lecture est gratuite, mais il est possible de faire un don et tout l’argent amassé est directement versé aux artistes qui prennent part à l’activité. 

La liste des artistes-lecteurs et lectrices s’est passablement allongée. On y retrouve Francesca Barcenas, Éric Beevis, Milena Buziak, Katia Café-Fébrissy, Marc-André Charette, Virginie Charland, Annie Cloutier, Antoine Côté Legault, Sasha Dominique, Maïza Dubhé, Ziad Ek, Florian François, Guillaume Houët, Vik Hovanisian, Elaine Juteau, Alain Lauzon, Caroline Lefebvre, Richard Léger, Lionel Lehouillier, Magali Lemèle, Marie-Thé Morin, Louise Naubert, Dillon Orr, André Perrier, Anie Richer, Pier Rodier, Charles Rose, Sylvain Sabatié, Pierre Simpson, Chloé Thériault, Mylène Thériault, Sylvie Touchette-Dubuc, Chloé Tremblay, Maxine Turcotte, Nicolas Van Burek, Anne-Marie White et Jocelyne Zucco