Athlètes, comédiens... ou superhéros? [VIDÉO]

Les plus vieux se rappelleront les belles années de la lutte professionnelle à l’aréna Robert-Guertin. De l’époque des As de la lutte aux gros événements organisés par la WWF, la région a toujours été un terreau fertile pour la lutte professionnelle.

Depuis un an, le groupe Lutte 07 installe son ring au centre Aydelu, dans le secteur Aylmer.

Dirigée par le producteur Steven Boivin, secondé par Nicolas Dansereau et Patrick Lozinski, Lutte O7 a produit cinq soirées de lutte au cours de sa première saison, en plus de présenter une soirée à l’extérieur, soit sur la rue Laval dans le Vieux-Hull le 31 juillet dernier. Les trois promoteurs récidiveront le dimanche 18 août, à 15 h, sur la rue Principale dans le secteur Aylmer alors que le ring sera installé dans le stationnement du bistro L’Autre Œil.

La ligue Lutte 07 a présenté son premier spectacle de lutte en plein air le 31 juillet dernier, dans le Vieux-Hull.

Mais, qu’est-ce qui explique le retour plutôt flamboyant de la lutte dans la région ? Steven Boivin a peut-être un début de réponse.

« Presque tout le monde a regardé, une fois dans sa vie, un match de lutte. Ou, au moins, on a dans notre entourage un fan de lutte, lance-t-il en guise d’explication. Évidemment, ce genre d’événement joue sur la nostalgie et le côté très spectaculaire d’un combat. »

L’effet de nouveauté, surtout lors des spectacles en plein air, n’est pas à négliger. On décèle là une offre « culturelle » différente des spectacles plus traditionnels.

La ligue Lutte 07 a présenté son premier spectacle de lutte en plein air le 31 juillet dernier, dans le Vieux-Hull.

« Il ne faut pas se leurrer, la lutte professionnelle est un spectacle qui met en scène des personnages tous plus colorés les uns que les autres, de continuer M, Boivin. Chaque lutteur ou lutteuse joue un rôle, prend les traits d’un personnage qui sera aimé ou détesté par le public. »

Les spectateurs font aussi partie intégrante d’une soirée de lutte. L’interaction entre les athlètes et les spectateurs est constante et sans cela, le spectacle aurait moins d’intérêt.

« C’est un show interactif, ce qui est plutôt rare dans le monde du spectacle, d’ajouter le promoteur. L’exemple du spectacle présenté dans le Vieux-Hull la semaine dernière nous a montré à quel point les réactions du public sont importantes dans le déroulement de la soirée. On a vu des personnes qui, au départ, semblaient complètement indifférentes à ce qui se passait sur le ring devenir tout à coup des acteurs engagés dans le show. C’est ça, la lutte. On est aspiré par l’action. »

La ligue Lutte 07 a présenté son premier spectacle de lutte en plein air le 31 juillet dernier, dans le Vieux-Hull.

Combats arrangés

Les néophytes ont toujours décrié le côté « arrangé » des combats de lutte. Les lutteurs font semblant, disait-on sans réserve.

À cela, Steven Boivin répond sans faux fuyant : « bien sûr que c’est arrangé. »

« En fait, la lutte est le parfait mélange entre le théâtre et la performance sportive, explique-t-il. On débute le combat avec un canevas, une base de mise en scène identifiant celui ou celle qui doit gagner l’affrontement. Par la suite, on ne sait pas comment on se rendra au dénouement. Quel sera le chemin de la victoire ? Les protagonistes improviseront, joueront avec la foule et l’énergie du moment. C’est aussi ça, la lutte. »

Dans sa façon de « vendre » son spectacle, M. Boivin aime bien faire des comparaisons avec le monde des superhéros.

« Dans l’univers des superhéros, on fait face au même stéréotype, soit le bien contre le mal. Le bon contre le vilain, image-t-il. Et en fin de compte, le bien l’emportera toujours. C’est la même chose ici. On met en scène le bien et le mal. Et même si, assez souvent, le bon se fait malmener par le méchant, on le verra rarement rester au tapis à la fin du combat. »

La ligue Lutte 07 a présenté son premier spectacle de lutte en plein air le 31 juillet dernier, dans le Vieux-Hull.

Promotion de la violence

Bien des gens ne se gêneront pas pour accuser les promoteurs de faire la promotion de la violence lors de ces spectacles de lutte professionnelle, et ils n’auront pas tout à fait tort. Par contre, l’équipe de Lutte 07 remet rapidement les pendules à l’heure.

« Bien sûr que c’est un spectacle où l’on voit de la violence. Il y a des coups de poing, des coups de pied, des coups qui semblent en dessous de la ceinture, mais presque tout est chorégraphié, raconte M. Boivin. Mais, il faut comprendre qu’il n’y a pas de message de violence, que l’on ne glorifie pas la violence. En réalité, la violence fait partie du jeu, mais ce n’est pas une fin en soi. »

À la télé

La nouvelle saison de Lutte 07 débutera le vendredi 18 octobre, au centre Aydelu. Cette saison, dix soirées de lutte sont au programme et les promoteurs espèrent attirer des lutteurs de renommée internationale.

Lutte 07 a également conclu une entente avec MAtv pour la diffusion des soirées de lutte à la télé. « Je suis tellement content de pouvoir annoncer le retour de la lutte à la télé, ajoute M. Boivin. Ça faisait partie des mœurs, en Outaouais, de voir de la lutte à la télévision. Cette entente avec MAtv est une excellente nouvelle pour notre ligue qui a aussi reçu une subvention de la Ville de Gatineau. »

Dans le monde de la lutte, la WWE est toute puissante, mais son monopole est de plus en plus contesté. D’ailleurs, un nouveau circuit, la All Elite Wrestling (AEW) tente de tirer le tapis sous les pieds de la WWE en attirant certaines vedettes dans son giron et en faisant des percées sur les plateformes numériques et de streaming.

Parmi les vedettes de la AEW, on retrouve Nicolas Dansereau, un des partenaires de Lutte 07. Il y a fort à parier que la ligue gatinoise pourra attirer des athlètes de plus en plus connus.

+

La lutte à Ottawa

Il n’y a pas qu’à Gatineau où les amateurs de lutte peuvent satisfaire leur passion.

À Ottawa, la Acclaim Pro Wrestling présente des soirées de lutte au centre communautaire polonais situé au 379, rue Waverley à Ottawa.

La prochaine soirée de lutte aura lieu le samedi 7 septembre à 19 h. Toutes les informations sont disponibles sur la page facebook de l’organisation : facebook.com/AcclaimProWrestling