La réalisatrice torontoise, Sarah Polley

Soulpepper Theatre: Sarah Polley signe une lettre d’appui aux présumées victimes

Sarah Polley, Mia Kirshner et Ann-Marie MacDonald font partie des quelque 300 personnes ayant signé une lettre d’appui envers les quatre actrices qui poursuivent la compagnie de théâtre torontoise Soulpepper et son directeur artistique et fondateur, Albert Schultz, pour harcèlement sexuel.

La lettre, datée de lundi, demande au conseil d’administration de Soulpepper de «reconnaître le mal» allégué fait aux femmes. Les signataires affirment par ailleurs croire «qu’il y a plus d’histoires comme les leurs qui n’ont pas été racontées».

Albert Schultz a démissionné jeudi dernier dans la foulée des poursuites déposées par Diana Bentley, Kristin Booth, Patricia Fagan et Hannah Miller.

Dans leurs poursuites déposées à la Cour supérieure de l’Ontario, les femmes allèguent que le directeur artistique leur a fait des attouchements, s’est exhibé devant elles et a eu une conduite inappropriée.

Aucune de ces allégations n’a été prouvée en cour et ni Albert Schultz ni Soupepper n’a déposé son exposé de la défense. Albert Schultz a déclaré qu’il se «défendrait farouchement» contre ces allégations.

Les signataires de la lettre ont indiqué avoir hâte de voir le conseil d’administration de Soulpepper dévoiler «les mesures concrètes qu’il prendra pour s’assurer que Soulpepper est un environnement sécuritaire, où les agressions et le harcèlement ne peuvent être tolérés et où l’art peut prospérer».

Parmi les autres signataires de la lettre, on note Paul Sun-Hyung Lee et Jean Yoon, qui ont participé à la pièce de Soulpepper «Kim’s Convenience» et à son adaptation télévisée à CBC.

Les actrices Tara Spencer-Nairn de «Corner Gas», Kristin Kreuk de «Smallville» et Amanda Brugel de «The Handmaid’s Tale» ont aussi ajouté leur nom à la liste.

Soulpepper n’a pas immédiatement répondu à une demande d’entrevue à ce sujet.