Sam Breton se qualifie lui-même de « raconteur », par opposition au comique stand-up, où l’on saute un peu du coq à l’âne.
Sam Breton se qualifie lui-même de « raconteur », par opposition au comique stand-up, où l’on saute un peu du coq à l’âne.

Sam Breton: s’acharner à rire de tout

Yves Bergeras
Yves Bergeras
Le Droit
Sam Breton se qualifie lui-même de « raconteur », par opposition au comique stand-up, où l’on saute un peu du coq à l’âne. « Tout se transforme en histoires, dans mon cerveau », reconnaît le jeune humoriste, qui aime étirer ses sketches sur plus de 10 minutes — mais jamais sans les truffer de blagues.