Roxane Bruneau sera notamment au centre du traditionnel déjeuner-causerie de la prochaine Francofête à Gatineau.
Roxane Bruneau sera notamment au centre du traditionnel déjeuner-causerie de la prochaine Francofête à Gatineau.

Roxane Bruneau et Raôul Duguay pour la Francofête

Roxane Bruneau et Raôul Duguay seront au centre du traditionnel déjeuner-causerie de la prochaine Francofête à Gatineau.

La prochaine édition de la Francofête se tiendra « du 16 au 29 mars »... mais les festivités démarreront dès le 10 mars, puisque le spectacle qu’Alex Nevsky doit donner à la salle Odyssée à cette date servira de « préouverture » à la Francofête, a précisé jeudi l’organisme Impératif français, en dévoilant sa programmation.

Roxane Bruneau, qui a mis en place une stratégie dynamique sur le web, viendra parler de ce « nouveau modèle de communication », tandis que Raôul Duguay profitera de ce déjeuner-causerie pour aborder certains de ses thèmes favoris, réunis dans le titre Nature et culture : l’enjeu planétaire.

Tenues le 29 mars dès 11 h au Club de golf de Gatineau, ces conférences informelles viendront donc clôturer cette semaine d’activités célébrant la francophonie — et qui concorde avec la Journée internationale de la Francophonie, tenue le 20 mars.

La Francofête — qui s’arrime à l’offre culturelle de diffuseurs partenaires — se déclinera d’abord en musique, en compagnie de Justin Boulet et de Robert Nelson.

L’Orchestre symphonique de Gatineau donnera vie à quelques animaux connus, en revisitant les partitions du carnaval des animaux ; Pierre et le loup ; L’oiseau de feu, etc., le 14 mars à la Maison de la culture de Gatineau.

Au même endroit, la troupe Top Passion proposer sa nouvelle comédie musicale, Taj Mahal, jouée les 20 et 21 mars, et axée sur le répertoire de Barbra Streisand.

Plusieurs spectacles destinés à la jeunesse sont aussi au programme. Arthur l’Aventurier visitera l’Australie, dimanche 22 mars à 15 h (salle Odyssée) ; à la Salle Jean-Despréz s’arrêteront Kattam et ses tams-tams (dimanche 29 mars à 14 h), et La légende de Barbe d’or, un conte théâtral où se côtoient jazz, humour et marionnettes (dimanche 22 mars à 14 h).

Mais la Francofête fera aussi place à l’humour et au théâtre.

Le public pourra apprécier l’humoriste Louis T, le chansonnier Guy Perreault et le stand-up comic JC Surette.

Sur les planches, on attend Le dernier sacrement, pièce de Denis Bouchard présentée les 27 et 28 mars, à 20 h, à la salle Odyssée ; le road-conte Vie et mort d’un char boiteux de Stéphane Guertin (21 mars, 20 h ; Cabaret La Basoche), sans oublier le prochain laboratoire de mise en scène, qui tâtera cette année le théâtre d’objet (du 24 au 28 mars à l’Espace René-Rovost) ; la troupe de théâtre du Cégep de l’Outaouais Les Fous de la rampe offrira quant à elle Chant public devant deux chaises électriques, les 13 et 14 mars à 19 h 30 (Auditorium Alphonse-Desjardins ; campus Gabrielle-Roy).

Concours

La Francofête renoue aussi avec deux concours annuels. Le concours de poésie aura pour thème « Le français jusqu’au bout des doigts » ; il suffit de composer un poème de dix à vingt vers en français. Les graphistes de tout crin peuvent quant à eux créer une affiche destinée au défilé écologique de prochaine la fête nationale, organisé par Impératif français. Tous les médiums sont acceptés, de la craie au pinceau en passant par le numérique). À la clef des deux concours : une bourse de 100 $. La date butoir pour les soumissions est le 13 mars.

Programmation complète et règlements des concours: imperatif-francais.org

Billets: 819-243-8000 ; 819-595-7455 ; ovation.qc.ca ; 819-243-2525 ; salleodyssee.ca