Dans «L’œil du cyclone», Julie Le Breton joue une mère monoparentale de trois enfants, qui dirige à domicile sa propre entreprise d’organisation de mariage.

«L’œil du cyclone»: mère débordée mais pas «à boutte»

CHRONIQUE / La charge mentale, la gestion du foyer, appelez ça comme vous voulez, est une expression bien de notre temps. Et ce sera la toile de fond de L’œil du cyclone, une nouvelle comédie à sketchs disponible sur l’Extra d’ICI Tou.tv, dans la section Véro.tv, en octobre prochain. Une autre série que portera sur ses épaules Julie Le Breton, qu’on voit cet hiver dans «Les pays d’en haut» et dans «Épidémie». Et un retour au jeu pour Véronique Cloutier, sur sa propre plateforme de diffusion.

Quand on parle de sketchs, on pense à la série Les Parent, où les saynètes n’étaient pas forcément reliées. C’est dans cet esprit qu’évoluera Isabelle Gagnon (Julie Le Breton), mère monoparentale de trois enfants, divorcée, qui dirige à domicile sa propre entreprise d’organisation de mariage. Précisons tout de suite qu’il ne s’agit ni d’une mère indigne ni d’une «mère à boutte», dépassée par les événements et qui a perdu le contrôle sur ses enfants. «Ça, on l’a déjà vu», explique Louis Morissette, un des producteurs chez KOTV. Reste qu’elle devra parfois tourner les coins ronds et lâcher prise, une fois dans «l’œil du cyclone» de la vie quotidienne.

Véronique Cloutier tiendra le rôle d’Éliane, très présente pour sa sœur Isabelle, même s’il s’agit d’un rôle de soutien. Une courtière immobilière, qui représente la liberté, qui entretient une relation à distance. Pour Véro, il s’agit d’un premier rôle dramatique depuis le film Les dangereux et la série de Fabienne Larouche, Music Hall. Elle dit depuis des années qu’elle aimerait jouer dans une comédie romantique ou une comédie tout court, et le rôle était parfait pour elle. Traitement de faveur du mari producteur? «Quel producteur en ville ne voudrait pas avoir Véro dans sa série?» demande Louis Morissette.

La mère d’Isabelle et d’Éliane, Suzanne, sera jouée par Danielle Proulx. Isabelle a trois enfants : Jade, 17 ans, et des jumeaux, Ema et Ludo, 9 ans. Malgré son jeune âge, l’aînée semble réussir en amour davantage que sa mère. Jade est jouée par Emi Chicoine, excellente dans la deuxième saison de Plan B et actuellement dans L’effet secondaire. C’est aussi la fille du réalisateur Alain Chicoine, qui coréalise avec Julie Hogue. Une première pour celle-ci, qui était jusqu’ici assistante à la réalisation. Quant aux jumeaux, ils ne pourraient pas être plus mal assortis; le garçon (Joey Bélanger) est dangereusement anxieux, alors que sa sœur (Lilou Roy-Lanouette) est dégourdie et volontaire. Nul doute qu’Ema voudra profiter des failles de son petit frère.

Preuve que c’est possible, Isabelle a réussi son divorce à défaut d’avoir réussi son mariage. Elle n’entretient aucune animosité pour son ex, Jean-François (Patrick Hivon), et sa nouvelle blonde Mylène (Catherine Souffront). Même si le script-éditeur est Jean-François Léger (Mes petits malheurs, Les Parent), l’équipe d’auteurs est surtout composée de femmes, une condition évidente pour le producteur de bien décrire la vie de mère de 42 ans. Les 13 épisodes d’une demi-heure seront tournés dès le mois prochain, et éventuellement diffusés sur ICI Télé après leur disponibilité sur Véro.tv.