Marina Orsini reviendra au jeu dans la série «Une autre histoire».

Le grand retour au jeu de Marina

CHRONIQUE / Marina Orsini n’avait pas joué dans une série depuis la mort de Suzie Lambert dans «Lance et compte» en 2015. Pour son retour au jeu dans la nouveauté de Chantal Cadieux, «Une autre histoire», elle incarnera Anémone, une femme atteinte d’Alzheimer précoce, qui voudra renouer avec son passé. Un personnage «mystérieux, fragile et résilient».

Diffusée à partir de la saison prochaine sur ICI Radio-Canada Télé à raison de 24 épisodes par année, Une autre histoire arrive moins d’un an après la fin de Mémoires vives, la précédente série de Chantal Cadieux, qui n’aura pris que trois mois de congé avant de plancher sur ce nouveau projet. À 50 ans, la peur du vide s’est emparée d’elle, de sorte qu’elle n’allait pas rester inactive bien longtemps.

Dans les premières minutes de la série, Anémone apprendra à 53 ans qu’elle souffre d’Alzheimer précoce, un mal héréditaire, dont l’évolution est beaucoup plus rapide à cet âge. Ce choc brutal fait naître l’urgence de régler certaines choses qu’elle avait enfouies dans sa mémoire. Il y a bientôt 30 ans, Anémone, qui s’appelait alors Manon, a fui un contexte familial de violence, abandonnant par le fait même ses trois enfants, joués par Debbie Lynch-White, Benoît McGinnis et Adam Kosh, et élevés par Ronald, rôle tenu par Vincent Graton. Ce sont eux qu’elle voudra revoir avant de les oublier, sauf que ceux-ci ignorent même que leur mère est encore en vie.

Devenue thanatopractice (ou embaumeuse), Anémone a refait sa vie à Belleville, ville fictive près de Québec, et a trois enfants issus d’une nouvelle union, joués par Marilou Morin, Mikhail Ahooja et Laurence Barrette. Son deuxième conjoint, lui, est décédé. Quoiqu’avec Chantal Cadieux, on n’est jamais sûr de rien.

Sébastien Ricard incarne le nouveau directeur du salon funéraire pour lequel travaille Anémone, et qui cache probablement plusieurs secrets, comme bien des personnages de l’auteure. Après l’annonce de mardi, Marina Orsini se rendait rencontrer un véritable thanatopracteur pour recevoir une courte formation. Parce qu’on la verra embaumer des corps, pas des vrais, rassurez-vous. Marina n’a pas peur, elle qui a vu des opérations pour incarner des médecins dans Urgence et Dr Lucille. Ne vous attendez pas pour autant à voir autant de cercueils que dans Six pieds sous terre.

L’impressionnante distribution d’Une autre histoire comprend aussi Danielle Proulx, Nathalie Coupal, Patrice Godin, Marie Turgeon, Guillaume Cyr, Stéphane Jacques, Widemir Normil, Patricia Tulasne et Cynthia Trudel. C’est un bonheur de retrouver Debbie Lynch-White, qui jouera une camionneuse après avoir été IPL dans Unité 9, et qui brille actuellement dans La Bolduc.

Le tournage commence le 14 mai dans les environs de Varennes, sur la couronne sud de Montréal. La série est produite par Sophie Pellerin de Sphère Média Plus, boîte qui a aussi produit Providence et Mémoires vives, les deux précédentes œuvres de Chantal Cadieux. Marina Orsini retrouve quant à elle la réalisatrice Brigitte Couture, qui l’avait dirigée dans 30 vies. Celle qui s’est surtout consacrée à l’animation ces dernières années ne s’est pas fait désirer après avoir lu les trois premiers textes de Chantal Cadieux, avec qui elle s’embarque peut-être pour plusieurs années.

Ce sera une année occupée pour l’animatrice, qui poursuivra son travail à Deuxième chance, en plus de la quotidienne Marina Orsini, amputée de près de la moitié de ses émissions (60 au lieu de 110) pour des raisons de budget.

Un duo touchant

La première des Échangistes a donné lieu à un moment magique de télévision, avec l’improbable duo de Marie-Mai et Safia Nolin, qui ont interprété des airs de l’une et de l’autre, en y ajoutant leurs couleurs. L’émission de lundi a été suivie par 635 000 télé­spectateurs sur ICI Radio-Canada Télé. J’aurais cru que la première des Chefs! aurait attiré plus que les 673 000 curieux qui étaient au rendez-vous. District 31 reste imbattable avec ses 1 374 000 accros, dont plusieurs s’interrogent sérieusement sur la réelle mort de Jeff Morin (Luc Picard). Plus que deux épisodes avant la fin de la saison, jeudi.