Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Paul Piché sera le premier artiste à remonter sur la scène de la salle Odyssée, devant un public, de la fermeture des salles de spectacles l'an dernier.
Paul Piché sera le premier artiste à remonter sur la scène de la salle Odyssée, devant un public, de la fermeture des salles de spectacles l'an dernier.

Réouverture de la salle Odyssée: Paul Piché ouvre le bal

Mario Boulianne
Mario Boulianne
Le Droit
Article réservé aux abonnés
La réouverture des salles de spectacles en zone orange aura lieu ce vendredi et pour la salle Odyssée à Gatineau, elle se fera en compagnie de Paul Piché.

Pour relancer sa saison et se conformer aux nouvelles règles sanitaires, la Maison de la culture a mis en place sa « programmation alternative », qui est présentée dans le cadre de l’initiative Là Maintenant issue d'un regroupement de diffuseurs et de producteurs qui offrent des «spectacles inédits respectant les consignes de la Santé publique».

Cette relance gatinoise est initiée par Paul Piché, qui sera sur la scène de la salle Odyssée ce vendredi, à 18h30. 

«Je suis vraiment très heureux de revenir sur scène et de le faire à Gatineau, après un an d’arrêt, de confier l’artiste lorsque joint par Le Droit. Je vais y être, en solo, avec ma guitare, pour revisiter mon répertoire.» 


« La dernière fois que je suis monté sur une scène avec un public, c’était l’automne dernier, en Abitibi. »
Paul Piché

Fort d’une carrière de plus de 40 ans, Paul Piché n’en est pas à sa première «rentrée» culturelle, mais celle-ci a quand même quelque chose de particulier.

«La dernière fois que je suis monté sur une scène avec un public, c’était l’automne dernier, en Abitibi, ajoute-t-il. C’était également dans le cadre de ma tournée solo, mais qui était destinée à de petites salles. Cette fois, on s’installe sur de grandes scènes, avec un public réduit.»

Loin de déplaire

Cette formule «restreinte» est loin de déplaire à l’artiste qui voit là une belle façon d’entrer en contact avec le public.

«Tu sais, ça devient une rencontre très intime avec les gens, malgré la grandeur de la salle, estime-t-il. On pourrait croire que, étant donné qu’il y a peu de gens dans une grande salle, l’ambiance sera froide. Mais, ce n’est pas le cas. On peut se parler, échanger et malgré tout, passer une soirée fort agréable.»

Le respect des consignes sanitaires demeure, pour l’artiste, un facteur très important pour son industrie. Paul Piché estime que ces mesures sont mises en place pour la protection de la population et, si on veut avoir accès à du contenu culturel vivant, on se doit d’être discipliné.

«On peut se voir malgré tout, dit-il. On pose un beau geste quand on se protège parce que, en fin de compte, on protège les autres. Et si on veut assister à des spectacles en salle, on se doit de respecter les consignes sinon, on retourne à la case départ et on ne consomme que des shows virtuels.»

Trentaine de dates

La série de spectacles se déclinera jusqu’au printemps avec une trentaine de dates. Parmi les artistes qui viendront à Gatineau, on retrouve Michel Rivard, Bleu Jeans Bleu, Laurence Jalbert, Dominique Fils-Aimé, Sam Breton et Marie-Mai.

La liste complète des spectacles se trouve sur le site internet de la salle Odyssée.

La salle Odyssée

Les consignes

«Ayant à cœur la santé et la sécurité du public, des artistes et de nos employés, notre programmation alternative a été conçue avec des mesures sanitaires que vous pouvez consulter sur le site de la salle», d’expliquer Martin Vanasse, conseiller en communication de la Maison de la culture de Gatineau. 

En zone orange, la Santé publique rend obligatoire le port du masque pendant toute la durée du spectacle, dès l’entrée à la Maison de la culture. Le lavage des mains, la distanciation physique et la circulation à sens unique font parties de ces mesures. 

De plus, les sièges sont attribués en respectant la distanciation recommandée qui est de 1,5 mètres. Les membres d’un même ménage seront protégés par une bulle sociale à l’aide de trois fauteuils laissés libres de chaque côté et d’une rangée vide devant et derrière. Les services de bar et de vestiaire seront fermés et le billet électronique sera privilégié.

Afin de respecter le couvre-feu qui est maintenu à 21h30, l’heure des spectacles a été devancée et ceux-ci seront présentés sans entracte.