Rentrée culturelle: la boussole automnale

L’équipe des arts du Droit a mis en valeur ses envies, ses coups de coeur ou ce qui piquait sa curiosité parmi l’offre culturelle de l’automne dans la région. Ce guide de la rentrée réunit des suggestions organisées au fil de thématiques qui s’amusent à croiser les disciplines artistiques. Bon voyage!

LES POIDS LOURDS

Véritables poids lourds de l’industrie culturelle, ces artistes sont les incontournables de la rentrée automnale.

C’est Céliiiine! ou presque...

Les fans de Céline Dion ont raison d’être aussi emballés que sa sœur Claudette lorsqu’elle a annoncé son Félix — « c’est Céliiiine ! » — de l’artiste anglophone de l’année. Après avoir mis fin à sa résidence de 16 ans à Las Vegas, la star québécoise par excellence lancera en septembre sa première tournée nord-américaine en 10 ans. Le parcours de Courage l’emmènera au Centre Canadian Tire les 15 et 16 octobre prochains. Bonus : un nouvel album en anglais paraîtra en fin d’année.

Un empêchement à l’agenda ? Véronic DiCaire passera par le Casino du Lac-Leamy les 13 et 14 octobre. Non seulement l’imitatrice hors pair fait Céline Dion comme personne; l’apothéose de son présent spectacle est une courte comédie musicale sur la vie de la diva de Charlemagne, qu’elle fait avec décors, danseurs et beaucoup d’humour. [Catherine Morasse]

Céline Dion

***

Des mi-lourds chez Jean-Despréz

On est loin d’une programmation de poids plumes à la salle Jean-Despréz cet automne. Sans donner dans les gros noms de la scène musicale québécoise, on pourra y entendre des artistes qui roulent leur bosse depuis un p’tit bout de temps, tout comme des musiciens d’ici qui ne se lassent pas de monter sur cette sympathique scène de la Maison du citoyen. Dans la courte liste de l’automne, on retrouve Dumas (13 septembre), Laurence Nerbonne (4 octobre), Rain Normand et Les Malpris (12 octobre), Luc de la Rochellière et Andrea Lindsay (24 octobre), Ingrid St-Pierre (9 novembre), Harry Manx (12 novembre) et les Rats d’Swompe (6 décembre). [Mario Boulianne]

Dumas sera à la salle Jean-Despréz le 13 septembre

***

Un nouveau long-métrage de Micheline Lanctôt

Une grande du cinéma québécois, Micheline Lanctôt, fera paraître un nouveau long métrage le 1er novembre. Dans Une manière de vivre, la veuve Colette et sa fille Gabrielle, une escorte de luxe à l’existence houleuse et vide, croisent le chemin de Joseph, un spécialiste de Spinoza venu participer à un colloque de philosophes à Montréal. Leur rencontre changera leurs vies à jamais. Laurent Lucas, Rose-Marie Perreault, Gabrielle Lazure et Pierre-Luc Lafontaine tiennent les rôles principaux. [Catherine Morasse]

«Une manière de vivre»

***

Dans la tête du Messie

Amélie Nothomb se met dans la tête de Jésus dans Soif ! Deux poids lourds en 160 pages, avec cette clé de lecture de l’auteure : « Aime ton prochain comme toi même, c’est d’une perversité inouïe » (Albin Michel, 19 août). [Maud Cucchi]

«Soif» de Amélie Nothomb

***

Le retour de l’irréductible Gaulois

Astérix fait son retour avec La fille de Vercingétorix. César et ses légionnaires sont à la recherche d’une mystérieuse adolescente, au père illustre. Gageons qu’il y aura également légion de personnalités et de références contemporaines à reconnaître pour les plus grands (Hachette, le 24 octobre). [Maud Cucchi]

Astérix et «La fille de Vercingétorix»

***

Pierre Lapointe de retour sur album

Voilà déjà quinze ans que Pierre Lapointe a lancé son premier disque, et il a produit presque autant d’albums depuis. La cadence ne ralentit pas pour le Gatinois d’origine, qui dévoilera le 18 octobre prochain son troisième opus en trois ans, Pour déjouer l’ennui. Réalisée par son complice Albin de la Simone, cette nouvelle offrande présentera des collaborations avec Daniel Bélanger, Philippe B, Hubert Lenoir, Julien Chiasson, Amélie Mandeville, Clara Luciani et Félix Dyotte. Pierre Lapointe animera aussi le 15e gala de l’ADISQ quelques jours plus tard, le 23 octobre. [Catherine Morasse]

Pierre Lapointe

***

Road trip, à la «Jack»

Le festival Zones théâtrales accueille un road trip à l’américaine : Jack. Apprenant la mort de son grand-père Jack (campé par le dramaturge Jean Marc Dalpé), une jeune Ontarienne, Alexandra (France Huot) traverse l’Amérique pour se rendre dans le désert du Nevada, où son élusif aïeul, avait élu domicile. Ce voyage initiatique se veut une ode à On the Road, le roman classique de Jack Kerouac, dont des extraits parsèment la pièce. Comme dans tout bon road trip, le chemin la conduit autant à la rencontre d’elle-même qu’à la découverte de cet élusif grand-père, grand voyageur devant l’Éternité. En chemin, on découvrira un arbre étrange, les branches lourdes de tous les souliers qu’ont déposés là des milliers de voyageurs en errance. On y rencontrera surtout de multiples personnages – tous campés par Dalpé... dans ce qui semble être unanimement perçu comme un véritable «tour de force». Le texte est signé par Marie-Pierre Proulx, qui a récemment fait le voyage d’Ottawa à Sudbury (sa terre natale), où elle assure désormais la direction artistique du Théâtre du Nouvel Ontario. La mise en scène est signé par la Gatinoise Magali Lemèle; un autre ottavien, Marcel Aymar, s’est occupé de l’environnement sonore de ce nowhere poético-philosophique sur les racines et les liens familiaux. Jack est présenté au Centre national des arts les 9 et 10 septembre. [Yves Bergeras]

«Jack», de Jean Marc Dalpé

***

Des cowboys dans la capitale

Les vedettes du country Dean Brody et Dallas Smith ont décidé de former un duo le temps d’une tournée. Ils seront de passage dans la capitale fédérale au cours du mois de septembre dans le cadre de leur tournée Friends Don’t Let Friends Tour Alone. Les deux cowboys seront en concert au Centre Canadian Tire (CCT) le 22 du mois. Une apparition spéciale de Chad Brownlee est également au menu de la soirée. Les billets sont en vente sur le site web du CCT. [Julien Coderre]

Dean Brody

***

Posty et le rap d’Hollywood

Le nom du rappeur américain Post Malone risque de revenir souvent dans les listes de lectures de Spotify et Apple Music au cours des prochaines semaines. Celui qui a connu le succès grâce à des hits comme Rockstar, Wow et Congratulation sortira son troisième opus en carrière Hollywood’s Bleeding le 6 septembre prochain. Un mix de sonorités rap, rock et trap sera notamment mis en valeur. [Julien Coderre]

***

Plus grande que nature

Diane Dufresne ne monte plus souvent sur scène, mais lorsqu’elle le fait, elle le fait en grand. À l’automne 2018, la grande chanteuse québécoise a lancé Meilleur après, le quatorzième album d’une carrière passée à briser des barrières. Cet album inspiré entre autres par ses réflexions sur le vieillissement et l’écologie ne prendra la scène qu’en mode symphonique, alors qu’une série de cinq spectacles avec des orchestres canadiens et français est présentement en chantier. Celui du Centre National des Arts la recevra le 4 novembre prochain, à la salle Southam. [Catherine Morasse]

Diane Dufresne

***

Jamais deux sans trois

Ce ne sont pas tous les cinéastes qui peuvent se permettre de projeter en salles deux films l’un à la suite de l’autre. Mais quand celui-ci s’appelle Xavier Dolan, tout semble possible. Après que Ma vie avec John F. Donovan ait pris l’affiche en août, le réalisateur fera sa deuxième offrande consécutive le 9 octobre. Dans Matthias et Maxime, deux amis d’enfance approchant la trentaine sont confrontés à leur attirance l’un pour l’autre, bouleversant leurs existences. Notons aussi qu’on peut aussi voir Xavier Dolan au cinéma comme acteur dans Ça : Chapitre 2, en salles depuis le 6 septembre. [Catherine Morasse]

«Matthias et Maxime», de Xavier Dolan