Rentrée culturelle

L’équipe des arts du Droit a mis en valeur ses envies, ses coups de cœur ou ce qui piquait sa curiosité parmi l’offre culturelle de l’automne dans la région. Ce guide de la rentrée réunit des suggestions organisées au fil de thématiques qui s’amusent à croiser les disciplines artistiques. Bon voyage!

CARTES POSTALES DE PARTOUT

Même après la saison des vacances, ces artistes d’ici et d’ailleurs nous font voyager.

Des monuments de France

Trois grands de la scène française débarquent dans la région cet automne. Du 16 au 21 octobre, le CNA accueillera Notre Dame de Paris, de Luc Plamondon et Richard Cocciante. Cette année marque le vingtième anniversaire du spectacle musical franco-québécois qui a été présenté 4000 fois dans 20 pays et dans neuf langues. Autre monument, Hugues Aufray sera Visiteur d’un soir à la salle Odyssée le dimanche 25 novembre. Il reprendra ses plus grands succès de son registre qui comprend des chansons comme Santiano, Adieu monsieur le professeur et Céline. Quant au chanteur Christophe Maé... vous le trouverez dans l'écran « technicolor ». [CM]

«Notre Dame de Paris»

***

Survie au cœur des glaces

Tout seul au beau milieu de l’Antarctique, à des milles de toute zone habitée, l’amateur d’expéditions extrêmes Frédéric Dion, alors en pleine traversée du continent le plus inhospitalier de la planète, perd son traîneau. Dans la pièce de théâtre Antarctique Solo, le comédien Rémi-Pierre Paquin interprète les 20 minutes que l’aventurier croyait être les dernières de sa vie, adaptées par l’auteur à succès Bryan Perro et mises en scène par Pierre-François Legendre. Le spectacle sera présenté au Centre des arts Shenkman le 19 octobre et à la salle Jean-Despréz le 1er novembre. [CM]

Le comédien Rémi-Pierre Paquin

***

Épopée en Mésopotamie

Régulièrement invité à Ottawa, l’acteur vedette Emmanuel Schwartz incarnera Alexandre le Grand dans la pièce Le Tigre bleu de l’Euphrate, mise en scène par Denis Marleau d’après un texte de Laurent Gaudé. Le discours ultime d’Alexandre le Grand, agonisant… un rôle sur mesure pour Emmanuel Schwartz ? Il prêtera également ses traits à Voltaire dans Candide ou l’optimisme, mise en scène d’Alice Ronfard, les 26 et 27 octobre, à la Salle Odyssée. [MC]

***

La fugueuse du Grand Nord

Fière ambassadrice de son héritage inuit, Élisapie Isaac tisse un conte musical avec des brins de son propre vécu dans son album The Ballad of the Runaway Girl, disponible le 14 septembre. Ce grand voyage folk commence à Salluit, sur le tarmac de l’aéroport où sa mère biologique l’a donnée en adoption, et aboutit à Montréal, où l’artiste expatriée fonde une famille. Élisapie présentera ses nouvelles compositions le 29 novembre à la Quatrième salle du CNA. [CM]

***

À bord du McCartney Express

La première chanson  de l’album Egypt Station s’intitule Station 1. La dernière, Station 2. D’un terminus à l’autre s’étendent 14 arrêts que Paul McCartney a imaginés comme « des endroits de rêve dont la musique émane ». Premier album depuis son EP NEW de 2013, Egypt Station guide les mélomanes dans un agréable voyage musical. Quelques trames peuvent déjà être écoutées sur YouTube, sur Spotify et sur le site web de l’artiste. L’album sortira le 7 septembre. [CM]

***

Loin des circuits touristiques

Le groupe phare de la scène underground The Prodigy présente No Tourists, un nouvel album aussi déraillé que ses créateurs en ressentaient le désir et le besoin. « Ne soyez pas un touriste - il y a toujours plus de danger et de plaisir si on s’écarte des sentiers battus », a déclaré le groupe en annonçant son septième opus. Avec 20 millions de disques vendus depuis les années 1990, quelques fans risquent d’être ravis. À découvrir dès le 2 novembre. [CM]

***

Sous le jupon d’Hélène

La déesse Vénus a promis au séduisant prince Pâris l’amour de la belle Hélène, reine de Sparte. Et peu importe qu’elle soit déjà mariée au roi Ménélas ! Le célèbre opéra-bouffe La belle Hélène, de Jacques Offenbach, raconte les stratagèmes loufoques du pauvre diable pour gagner le cœur de sa reine. Le 6 octobre, les Jeunesses musicales du Canada se joindront à l’Orchestre symphonique de Gatineau pour offrir ce spectacle léger, truffé d’humour, interprété par la crème des jeunes talents lyriques canadiens. [CM]

***

Entre le Texas et la France

La chanteuse Émilie Clepper s’est fait connaître à travers ses albums Things May Come (2008) et What you See (2011) et ses EP Texas Eagle (2013) et Emilie Clepper and the Coyotes (2015). Née d’un père texan et d’une mère québécoise, l’anglais et le folk à l’américaine étaient tout naturels pour celle qui a grandi dans la région de Québec. Après un séjour prolongé aux États-Unis, la chanteuse lancera le 21 septembre son tout premier album en français. Émilie Clepper et La grande migration dévoileront un tout autre univers où le folk a été troqué pour des mélodies contemporaines inspirées de la chanson française, et où sont mises en musique des paroles écrites par une amie d’enfance de l’interprète. Elle sera à La Basoche le 9 novembre pour présenter ses créations. [CM]

Émilie Clepper

***

Heureux qui comme Ulysse

Trois Canadiens qui impressionnent par leur rayonnement à l’international seront partis pour mieux revenir cet automne. En musique, le pianiste virtuose originaire de Montréal Chilly Gonzales complète sa trilogie avec l’album Solo Piano III, à découvrir le 7 septembre. Sa tournée fera un crochet par le Centre national des arts le 22 octobre avant de le ramener vers l’Europe. Dans un tout autre registre, la chanteuse pop Serena Ryder, celle qui « got your number », rendra visite à ses fans de Gatineau à la salle Odyssée le 5 novembre. [CM]

En arts visuels, Galerie d’art Jean-Claude Bergeron ouvre sa saison automnale par une exposition consacrée au demi-siècle de carrière de Rita Rodrigue, artiste de l’Outaouais née en Abitibi. Connue pour ses aquarelles et ses œuvres multidisciplinaires, elle a présenté de très nombreuses expositions en solo et en groupe, au Canada, en France, en Corée du Sud, en Australie et aux États-Unis. Les temps échelonnés, œuvres anciennes et récentes de Rita Rodrigue, du 6 au 23 septembre. [MC]

***

Wild, Wild West

Cette ville n’est pas trop petite pour ces artistes. Cet automne, la région recevra une rafale d’événements et de nouveautés qui plairont aux adeptes de l’Ouest américain. En musique, le 14 septembre, la chanteuse Carrie Under-wood dévoilera son nouvel album Cry Pretty, son sixième en carrière. Le même jour, le duo des Mountain Daisies lancera (à St-Tite) Nouvelle maison, son tout premier album de compositions originales en carrière. Laurence Jalbert et ses invités (Annie Blanchard, Paul Daraîche, Marc-André Fortin et Maxime Landry) arrêteront leur Caravane Country à la salle Odyssée le 21 septembre.

Le « Son of a b... » Nathaniel Rateliff et The Night Sweats

Le « Son of a b... » Nathaniel Rateliff et The Night Sweats seront à la Place TD le 19 septembre — à noter que ce spectacle a été déplacé depuis le Centre Bronson, où il devait originalement se produire, en raison d’une demande trop grande. Le 14 octobre, le chouchou de la scène country Keith Urban sera de passage au centre Canadian Tire d’Ottawa. Et comme deux fois valent mieux qu’une, Patrick Norman fera deux passages, le 13 octobre au Centre des arts Shenkman d’Orléans et le 21 novembre à la salle Odyssée.

Enfin, au cinéma, David Lowery présentera en septembre The Old Man & the Gun. Défendu par une distribution du tonnerre comprenant Robert Redford et Sissy Spacek, le film raconte la vie de Forrest Silva « Woody » Tucker, un criminel de carrière qui s’est évadé de prison pas moins de 12 fois.  [YB] et [CM]