Axl Rose lors de son passage à Québec en 2013.
Axl Rose lors de son passage à Québec en 2013.

Prise de bec entre Axl Rose et un ministre américain sur la pandémie

WASHINGTON — Visiblement remonté contre la gestion de la pandémie par le gouvernement de Donald Trump, le chanteur du groupe de hard rock Guns N’ Roses Axl Rose a vertement critiqué sur Twitter le ministre des Finances, qui lui a sèchement répondu.

Dans un pays où la politique spectacle se porte toujours bien, c’est Axl Rose, musicien haut en couleur de 58 ans, qui a mis le feu aux poudres sur Twitter mercredi soir.

«C’est officiel! Quoiqu’on ait pu penser jusqu’ici de Steve Mnuchin, c’est officiellement un trou du cul», a délicatement lancé le natif de l’Indiana, qui compte environ 1,2 million d’abonnés sur le réseau.

Le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin s’est défendu quelques heures plus tard dans la nuit.

«Qu’avez-vous fait récemment pour votre pays?» a-t-il demandé au rockeur en accompagnant par erreur son message du drapeau du Liberia, qui ressemble à celui des États-Unis.

Encore debout malgré l’heure avancée, le truculent Axl Rose n’a pas laissé passer l’occasion de tirer une deuxième salve: «Au temps pour moi, je n’avais pas compris que nous espérions imiter le modèle économique du Liberia.

«Contrairement à ce gouvernement, je ne suis pas responsable de la mort de plus de 70 000 personnes et contrairement à vous, je n’occupe pas de responsabilité gouvernementale et ne vais pas à la télé dire aux Américains de voyager aux États-Unis pendant une pandémie», a-t-il encore tancé.

Steven Mnuchin n’est pas allé plus loin dans l’échange, se contentant de corriger sa réponse initiale en y mettant cette fois la bonne bannière étoilée.