2019 marque le 100e anniversaire de la Bauhaus école de design, d’architecture et d’arts appliqués, qui a vu la naissance du mouvement Bauhaus, fondé en 1919 par l’architecte allemand Walter Gropius.

Pour tout savoir sur le Bauhaus

La Galerie d’art d’Ottawa se penche sur le mouvement Bauhaus, à travers une exposition explorant trois avenues distinctes de ce courant arttistique allemand: la photographie, le mobilier et la réalité virtuelle.

La GAO a inauguré mardi 22 octobre Bauhaus 100 - (re)imaginé, en présence du photographe allemand Stefan Berg — auteur des clichés réunis dans la première partie de ce triptique, intitulée Vu par Stefan Berg — et d’un spécialiste du Bauhaus, le Dr Oliver Botar, de l’Université de Manitoba.

2019 marque le 100e anniversaire de la Bauhaus école de design, d’architecture et d’arts appliqués, qui a vu la naissance du mouvement Bauhaus, fondé en 1919 par l’architecte allemand Walter Gropius, et dont l’objectif, radicalement moderniste, était de «réimaginer le monde matériel pour refléter l’unité de tous les arts».

L’exposition de la GAO soulignant ce centenaire «vise à capturer l’essence du style Bauhaus», tout en explorant ses thèmes et principes «et leur pertinence actuelle». Conçue par l’artiste Cindy Stelmackowich, l’exposition sera présentée du 22 au 26 octobre.

Influences contemporaines

Dans la partie photographique de l’exposition, l’Allemand Stefan Berg partage son intérêt pour l’esthétique et les concepts philosophique du Bauhaus, dont il a souvent capté les éléments structurels et architecturaux.

Un volet s’intéresse au «design» des meubles contemporains conçus par la firme canadienne EQ3, dont «l’approche globale, en matière de design d’ameublement, est étroitement liée aux principes du Bauhaus». Ce volet témoigne de «l’actualité» du Bauhaus, encore bien ancré dans notre réalité quotidienne, estime la commissaire.

La troisième partie de l’exposition offre au visiteur un «environnement immersif». Grâce à la réalité virtuelle, on peut explorer l’école Bauhaus, arpenter le bâtiment tel qu’il était dans les années 1920, et découvrir «l’essence» de cet étonnant espace architectural.

«On peut ainsi «construire une étude matérielle dans le cours préliminaire de l’école, habiter dans les dortoirs où les élèves vivaient et travaillaient, participer à un spectacle expérimental dans l’atelier scénique et monter l’escalier emblématique du bâtiment, un élément architectural remarquable qui a accueilli simultanément des séances de photo et de dessin et les fameuses fêtes de l’école» souligne l’ambassade d’allemagne à Ottawa, partenaire de la GAO dans le cadre de cette exposition.

Durant la Seconde Guerre mondiale, «de nombreux personnages clés du Bauhaus ont émigré en Amérique du Nord, où leur travail et leurs philosophies pédagogiques ont influencé des générations de jeunes architectes et designers», rappelle la Galerie d’art d’Ottawa, en citant László Moholy-Nagy, Marcel Breuer, Paul Klee et Vasily Kandinsky, entre autres Bauhauslers notables.

+

POUR Y ALLER

Quand ? Jusqu’au 26 octobre

Où ? Galerie d’Art d’Ottawa

Renseignements: oaggao.ca ; 613-233-8699