Philip Roth, mort mardi à 85 ans, a été souvent donné parmi les favoris du Nobel de littérature, mais l’Académie suédoise sera jusqu’à la fin restée sourde aux suggestions d’une partie de la critique.
Philip Roth, mort mardi à 85 ans, a été souvent donné parmi les favoris du Nobel de littérature, mais l’Académie suédoise sera jusqu’à la fin restée sourde aux suggestions d’une partie de la critique.

Philip Roth, une tache sur le Nobel de littérature

AFP
Agence France-Presse
STOCKHOLM — Haro sur l’Académie suédoise : les admirateurs de Philip Roth n’avaient pas de mots assez durs mercredi contre l’institution décernant le prix Nobel de littérature qui n’a jamais consacré l’oeuvre de l’écrivain américain.