Le Droit
Dans un élan de révisionnisme historique, Paul McCartney dit que c’est John Lennon, est non lui-même, qui est le grand responsable de la séparation des Beatles en 1970.
Dans un élan de révisionnisme historique, Paul McCartney dit que c’est John Lennon, est non lui-même, qui est le grand responsable de la séparation des Beatles en 1970.

Paul McCartney tient John Lennon comme responsable de la séparation des Beatles

Associated Press
Dans un élan de révisionnisme historique, Paul McCartney dit que c’est John Lennon, est non lui-même, qui est le grand responsable de la séparation des Beatles en 1970.