Les artistes et les artisans ont pris d'assaut le coeur du village de Papineauville.

Papineauville fait place aux artisans

Le coeur du village de Papineauville sera une fois de plus envahie par une quarantaine d'artistes et artisans de l'Outaouais et d'ailleurs, samedi et dimanche, alors que se tiendra la 21e mouture du Rendez-vous des arts.
Ce symposium à saveur multidisciplinaire qui rhyme depuis déjà deux décennies avec la fin de la période estivale dans la Petite-Nation a attiré près de 800 visiteurs en 2016. 
Selon le responsable de l'événement, Paul Simon, la force du Rendez-vous des arts réside dans la configuration de l'espace d'exposition qui s'étale du parc Henri-Bourassa au Carré Sainte-Angélique. 
Chaque kiosque est suffisamment éloigné des autres afin de donner une impression d'intimité entre le visiteur et le créateur. «Le spectateur peut digérer son artiste avant de passer à l'autre. Le visiteur se trouve en quelque sorte à être dans l'atelier de l'artiste», explique M. Simon.
Fidèle à la tradition, l'événement mise pour 2017 sur la diversité des genres. Du figuratif au contemporain en passant par l'avant-gardisme, les oeuvres qui seront exposées cette fin de semaine ratissent large. «On en a pour tous les goûts», note M. Simon.
Au menu du week-end, plusieurs autres activités seront organisées à Papineauville. Un atelier sur la couleur offert par Hélène Goulet et destiné aux enfants prendra place samedi et dimanche, de 14h à 16h. Un atelier de sculpture sur pierre présenté par Özgen Eryasa est aussi prévu le dimanche, de 14h à 16h. Un buffet est organisé samedi soir, dès 18h. Les gens peuvent réserver leurs billets au 819-427-5555. Il sera aussi possible de faire une visite patrimoniale de la municipalité à bord d'une charrette à chevaux, durant les deux jours d'activités.
Le coeur du village de Papineauville sera une fois de plus envahie par une quarantaine d'artistes et artisans de l'Outaouais et d'ailleurs, samedi et dimanche, alors que se tiendra la 21e mouture du Rendez-vous des arts. Texte 8-9 pouces. Benoit Sabourin. Photo de courtoisie.